Croisières et Voyages
Royal Caribbean va vendre Azamara
ABONNÉS

Actualité

Royal Caribbean va vendre Azamara

Croisières et Voyages

C’est une hypothèse que nous évoquions dès avril 2020, alors que le numéro 2 mondial de la croisière commençait à prendre des mesures d’économie drastiques du fait de l’arrêt complet de ses activités à cause de la pandémie. La crise s’éternisant et Royal Caribbean Group (ex-RCCL) ayant déjà actionné la plupart des leviers disponibles pour se maintenir à flot, l’armateur cherchait depuis plusieurs mois à se séparer de l’une de ses trois marques, en l’occurrence la plus petite, Azamara Cruises. Il a finalement réalisé un très beau coup en parvenant à convaincre le fonds d’investissement américain Sycamore Partners de reprendre l’intégralité de cette compagnie pour la très coquette somme de 201 millions de dollars. Un prix élevé dans le contexte actuel, même s’il est vrai que les opportunités de pouvoir reprendre clé en main un opérateur de croisière complet sur ce segment de marché sont très rares. La signature d’un accord définitif de cession a été annoncée hier, la transaction devant être finalisée au cours du premier trimestre.

Une petite compagnie haut de gamme exploitant trois navires

Azamara Club Cruises a pour mémoire été lancée par RCCL en 2007, afin de compléter sur le marché haut de gamme l’offre du groupe, basée jusque-là sur les grands paquebots contemporains de Royal Caribbean International et le segment premium occupé par Celebrity Cruises. La nouvelle marque a débuté son activité avec deux petits navires de 181 mètres, 30.200 GT de jauge et environ 350 cabines de la série des huit Renaissance sortis entre

Royal Caribbean | Actualité de la compagnie de croisière