Croisières et Voyages
Royal Carribean vend les paquebots Majesty et Empress
ABONNÉS

Actualité

Royal Carribean vend les paquebots Majesty et Empress

Croisières et Voyages

Ce sont les derniers représentants de la première génération de paquebots construits à Saint-Nazaire pour l’armateur américain Royal Caribbean Group (RCG, ex-RCCL). Sans surprise, ce dernier a annoncé hier qu’il se séparait des Empress of the Seas et Majesty of the Seas, sortis en 1990 et 1992 des Chantiers de l’Atlantique et qui étaient les doyens de sa flotte. Une décision logique alors que la crise sanitaire perdure et maintient quasiment à l'arrêt l'industrie de la croisière. Pour résiter, les compagnies doivent réduire leurs coûts et pour cela se séparent notamment de des bateaux les plus anciens. 

Royal Carribean a annoncé que les deux navires ont été vendus à un repreneur basé dans la région Asie-Pacifique, dont il n’a pas révélé le nom, laissant le soin au nouveau propriétaire de communiquer ultérieurement sur le devenir Empress et Majesty.

 

L'Empress of the Seas (© RCG

L'Empress of the Seas (© RCG)

 

Une remise en service de ces vieux paquebots, dont les standards sont très éloignés de ceux des unités modernes, notamment sur la taille des cabines, serait assez surprenante vu la situation et compte tenu du fait qu’il existe sur le marché de meilleures occasions. Ils pourraient aussi servir un temps de logements flottants. Il conviendra donc de suivre la destination que vont prendre prochainement les deux navires, pour voir notamment s’ils ne finissent pas en cours de route dans un chantier de démolition.

 

Le Majesty of the Seas au moment de ses essais en mer au large de Saint-Nazaire (© CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE

Le Majesty of the Seas au moment de ses essais en mer au large de Saint-Nazaire (© CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE)

 

Une fin connue cet été par les deux sisterships du

Royal Caribbean | Actualité de la compagnie de croisière