Défense

Actualité

Royal Navy : Commande des trois premières frégates T26

Défense

BAE Systems a annoncé le 2 juillet avoir signé un contrat de 3.7 milliards de livres pour la construction des trois premières frégates du type 26 destinées à la Royal Navy. La réalisation de la tête de série débutera dès cet été à Glasgow en vue d’une mise en service vers 2025, estime la marine britannique. En tout, huit unités de ce type sortiront des chantiers écossais dans le cadre du projet Global Combat Ship (GCS) et remplaceront un nombre équivalent de frégates du type 23 actuellement en service. Dans cette perspective, les cinq autres T26 devraient selon la Royal Navy être commandées au début des années 2020. Pour mémoire, le programme devait initialement comprendre treize T26 afin de remplacer nombre pour nombre les T23. Il a néanmoins été décidé, lors de la Strategic Defence and Security Review (SDSR) de 2015 de limiter la série à huit bâtiments, laissant ainsi la possibilité de développer une nouvelle frégate plus légère (projet T31) pouvant compléter la gamme de produits de BAE Systems à l’export.

 

Frégate du type 26 (© : BAE SYSTEMS) 

 

Selon les dernières caractéristiques communiquées, les T26 sont en effet de très grosses frégates puisque leur déplacement atteindra au moins 6900 tonnes en charge, pour une longueur de 149.9 mètres et une largeur de 20.8 mètres. Très automatisées, elles seront armées par un équipage de 118 marins, avec une capacité de logement pour 90 personnes supplémentaires. Capables d’atteindre plus de 26 nœuds et de franchir 7000 milles à vitesse économique, elles disposeront de quatre moteurs diesels, deux moteurs électriques et une turbine à gaz.

Côté armement, les T26 disposeront d’un système surface-air Sea Ceptor et pourront éventuellement mettre en œuvre des missiles de croisière. Elles seront équipées d’une tourelle de 127mm, deux canons de 30mm et un système multitubes Phalanx. Leur hangar est dimensionné pour un hélicoptère lourd et des drones aériens.

Equipées d’un radar de surveillance Artisan 3D, les T26 auront comme leurs aînées pour mission principale la lutte anti-sous-marine. A cet effet, elles disposeront d’un sonar de coque et d’un sonar remorqué à immersion variable (2087, version britannique du Captas 4), leur hélicoptère pouvant déployer un sonar trempé et des torpilles. Il offrira également une capacité antinavire avec le missile ANL/Sea Venom. 

 

Frégate du type 26 (© : BAE SYSTEMS) 

Royal Navy BAE SYSTEMS