Défense
Royal Navy: Feu vert pour la construction de deux SNA supplémentaires

Actualité

Royal Navy: Feu vert pour la construction de deux SNA supplémentaires

Défense

BAE Systems a annoncé, hier, avoir reçu le feu vert du gouvernement britannique pour lancer la construction du cinquième sous-marin nucléaire d'attaque du type Astute et préparer la réalisation du sixième bâtiment de la série. Le contrat notifié par le ministère britannique de la Défense (MoD) est de 300 millions de Livres (qui ne couvre évidemment qu'une partie du coût total des sous-marins. Construit aux chantiers BAE de Barrow-in-Furness, la tête de série, le HMS Astute, a débuté ses essais en mer au mois de novembre 2009. Le second SNA de la classe, l'Ambush, sera mis à flot cette année, alors que l'assemblage de l'Artful se poursuit et que les travaux d'usinage sont en cours sur l'Audacious. John Hudson, directeur général de la division Submarine Solutions de BAE Systems, s'est félicité de la décision du Mod, espérant qu'ultérieurement, un 7ème sous-marin viendrait compléter la classe Astute, destinée à remplacer les Swiftsure et Trafalgar.
D'une longueur de 97 mètres pour un déplacement de 7800 tonnes en plongée, les nouveaux SNA de la Royal Navy peuvent atteindre 29 noeuds. Doté de 6 tubes de 533mm, ils embarqueront jusqu'à 38 armes (torpilles Spearfish et missiles Tomahawk).

Assurer la transition avec les futurs SNLE

La commande de deux nouveaux sous-marins va permettre à l'industrie britannique de maintenir son activité, la réalisation du 5ème Astute devant débuter très prochainement. Malgré les difficultés budgétaires rencontrées par le MoD, ce contrat était en effet nécessaire pour des raisons stratégiques. Du maintien des savoir-faire dépend, en effet, la capacité de la Grande-Bretagne à lancer, au cours de la prochaine décennie, le programme de remplacement de ses nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d'engins, destinés à remplacer les SNLE de la classe Vanguard. « Cet engagement est nécessaire maintenant pour assurer une charge de travail cohérente à l'industrie britannique en matière de construction de sous-marins. L'expérience et les mêmes compétences et capacités industrielles sont nécessaires pour mener à bien le programme des successeurs des sous-marins de la force de dissuasion. L'investissement (sur les nouveaux SNA, ndlr) assurera une transition entre programme Astute et celui de la future force de dissuasion », a expliqué Bob Ainsworth, le secrétaire d'Etat britannique à la Défense.

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques