Défense
Royal Navy : Feu vert pour la production des Merlin d’alerte lointaine

Actualité

Royal Navy : Feu vert pour la production des Merlin d’alerte lointaine

Défense

Les futurs porte-avions britanniques ne disposant pas de catapultes, la Royal Navy demeure contrainte, comme cela avait été le cas avec ses anciens porte-aéronefs de la classe Invincible, de confier à des hélicoptères la mission d’alerte lointaine au profit des HMS Queen Elizabeth et HMS Prince of Wales. Le premier devrait débuter ses essais en mer au mois de mars alors que le second sera mis à l'eau cet été au chantier Babcock de Rosyth, où son aîné est en achèvement à flot.

Afin de remplacer les vieux Sea King Mk 7 ASaC (Airborne Surveillance and Control) qui oeuvraient depuis les Invincible, les Britanniques ont choisi d’adapter des AW-101 Merlin suivant le même concept, c’est-à-dire en intégrant sur certaines machines un radar de surveillance à longue portée et un système de mission adapté. 

 

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques Thales | Actualité maritime du géant de l'électronique