Défense
Royal Navy : Harrier sur l'Illustrious et Apache sur l'Ocean

Actualité

Royal Navy : Harrier sur l'Illustrious et Apache sur l'Ocean

Défense

Tenant plus depuis un moment du porte-hélicoptères que du porte-aéronefs (les moyens aériens britanniques ayant été mobilisés en Afgahnistan), le HMS Illustrious embarque actuellement 8 avions Harrier GR9 en plus de deux hélicoptères Merlin, deux Sea King ASAC et un Lynx. Le groupe aérien du porte-aéronefs de la Royal Navy a embarqué le 28 septembre dans le cadre de l'exercice Joint Warrior 092, qui se déroule du 5 au 23 octobre.

Harrier sur l'Illustrious   (© : ROYAL NAVY)
Harrier sur l'Illustrious (© : ROYAL NAVY)

Harrier sur l'Illustrious   (© : ROYAL NAVY)
Harrier sur l'Illustrious (© : ROYAL NAVY)

Le HMS Illustrious   (© : MER ET MARINE)
Le HMS Illustrious (© : MER ET MARINE)

Ces manoeuvres de grande ampleur ont pour objectif d'entrainer les armées britanniques avec des forces alliées. En tout, 10 nations sont représentées, alignant notamment 18 bâtiments de surface, 3 sous-marins et une cinquantaine d'aéronefs. Articulé autour de l'Illustrious, le « UK Carrier Strike Group » comprend 9 navires et pourra, grâce aux Harrier, retrouver l'une de ses missions principales, c'est-à-dire la capacité à engager des opérations aériennes de la mer vers la terre.
Long de 209 mètres pour un déplacement de 22.000 tonnes, l'Illustrious peut embarquer jusqu'à 22 aéronefs, dont 16 Harrier.

Apache sur le HMS Ocean   (© : ROYAL NAVY)
Apache sur le HMS Ocean (© : ROYAL NAVY)

Pendant ce temps, le porte-hélicoptères HMS Ocean a accueilli des appareils de Army Air Corps. Deux hélicoptères de combat Apache, appartenant au 4ème régiment de l'AAC, ont réalisé un entrainement avec le bâtiment en mer du Nord. Pendant deux jours, les pilotes ont enchainé les appontages de jour comme de nuit, obtenant ainsi leurs qualifications pour opérer à partir d'une plateforme en mer. En cas de déploiements et, notamment, d'opérations amphibies, les Apache pourraient être mis en oeuvre depuis l'Ocean dans le cadre d'une opération de projection de forces vers la terre.

Apache sur le HMS Ocean   (© : ROYAL NAVY)
Apache sur le HMS Ocean (© : ROYAL NAVY)

Apache sur le HMS Ocean   (© : ROYAL NAVY)
Apache sur le HMS Ocean (© : ROYAL NAVY)

Conçu pour les opérations de débarquement, le HMS Ocean mesure 180 mètres de long poyr un déplacement de 21.600 tonnes en charge. Disposant de six spots sur son pont d'envol, il peut embarquer 12 hélicoptères lourds du type Sea King ou Merlin, ainsi que 6 hélicoptères de combat du type Lynx ou Apache. Outre son hangar pour abriter ces machines, il dispose de garages et de logements lui permettant d'embarquer 40 véhicules et 500 hommes de troupe. Contrairement aux transports de chalands de débarquement, il ne dispose pas de radier pour embarquer des chalands mais peut mettre en oeuvre quatre petits engins de débarquement du type LCVP.

Le HMS Ocean   (© : MER ET MARINE)
Le HMS Ocean (© : MER ET MARINE)

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques