Défense
Royal Navy : La construction du patrouilleur HMS Spey a débuté

Actualité

Royal Navy : La construction du patrouilleur HMS Spey a débuté

Défense

C’est le cinquième et dernier de la nouvelle série de patrouilleurs hauturiers du type River commandés par la marine britannique. La construction du futur HMS Spey a débuté le 21 avril au chantier BAE Systems de Govan, en Ecosse. Une fois mis à l’eau, le bâtiment sera transféré vers le site de Scotstoun pour armement. Il doit rejoindre à partir de 2019 la Royal Navy, qui prévoit une admission au service actif d'ici 2021.

Lancée en août 2016, la tête de série, le HMS Forth, va bientôt débuter ses essais en mer en vue d’une admission au service actif l’an prochain. Les trois autres unités de ce type (HMS Medway, HMS Trent et HMS Tamar) en sont à différents stades d’achèvement et de construction. Ils doivent être livrés entre 2018 et 2019.

 

(© : BAE SYSTEMS)

(© : BAE SYSTEMS)

 

Destinés à remplacer les précédents bâtiments de la classe River, dont les trois premières unités ont été livrées en 2003 et 2004, ces nouveaux OPV mesurent 90 mètres de long et présenteront un déplacement de 2000 tonnes. Capables d’atteindre la vitesse de 24 nœuds et de franchir plus de 5000 milles à vitesse économique, avec une autonomie de 35 jours, ils seront armés par un équipage de 34 marins. Dotés d’un canon de 30mm et d’une grue d’une capacité de 16 tonnes, ils pourront mettre en œuvre deux grandes embarcations semi-rigides. Leur plateforme pourra, en outre, accueillir un hélicoptère lourd de type Merlin. 

Ce programme a permis de maintenir de la charge dans les chantiers britanniques et préserver 800 emplois en attendant la construction des nouvelles frégates du type 26, dont la tête de série verra sa première tôle découpée cet été. 

 

 

BAE Systems | Actualité maritime du géant britannique de la défense Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques