Divers
Royal Navy: La cure d'austérité se poursuit

Actualité

Royal Navy: La cure d'austérité se poursuit

Divers

Alors que le projet de nouveaux porte-avions britanniques n'a pas connu d'avancée majeure ces derniers mois, la marine royale subi de nouvelles coupes budgétaires. Cette fois, c'est la direction générale logistique de la flotte qui est touchée. Le ministère de la défense a décidé de lui allouer 310 m£ ces deux prochaines années, soit 10% de moins que ce qui était prévu. Il en résultera une refonte complète des méthodes d'entretien (opérationnelle en mars 2006) des navires de la flotte, qui ne bénéficieront pour certains que de périodes de révision restreintes. Le but est de dégager les marges de manoeuvre financières nécessaires pour assurer le financement des futurs navires (CVF, SNA Astute, Destroyers type 45...). Il n'empêche, la Royal Navy perdra inévitablement une partie de ses capacités opérationnelles pendant plusieurs années. Le commandement de la Joint Rapid Reaction Force (l'équivalent de la FAR française), reconnait que ces mesures "introduisent un risque supplémentaires sur les moyens de la Royal Navy. Il est à prévoir que les capacités opérationnelles de la flotte tomberont pendant la période de support logistique restreint. Elles recouvriront leur meilleur niveau, au mieux, en 2007 et au pire, après 2010."

Frégates et destroyers désarmés

Economies budgétaires obligent, le format de la flotte d'escorte est réduit à 25 unités. Pour y parvenir, trois frégates du Type 23 (Classe Norfolk), vont être désarmées prématurément. Initialement, le F80 Grafton devait être retiré du service fin 2006 mais en fait, il l'a été juste après l'International Fleet Review. La Navy a annoncé dans la foulée qu'il serait vendu à la marine chilienne. Il en sera de même pour les Norfolk et Marlborough. Avec le désarmement de ces trois navires, les britanniques économiseront 48 millions de livres par an de coût de fonctionnement. Ces navires avaient été admis en service en 1990 (Norfolk), 1991 (Marlborough) et 1997 (Grafton). Plus anciens, quatre destroyers du Type 42 (classe Sheffield), ont également été désarmés. Le dernier, le HMS Cardiff (1979), l'a été fin juillet. Il ne reste plus que 8 destroyers lance-missiles au sein de la Royal Navy.

Frégates type 23 Royal Navy