Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Royal Navy : La première frégate du type 26 sera mise en chantier cet été

Défense

BAE Systems a confirmé que la construction de la tête de série des frégates du type 26 débuterait cet été sur son site de Glasgow. Pour l’heure, le ministère de la Défense britannique a investi plus de 2 milliards d’euros dans ce programme, connu sous le nom de GCS (Global Combat Ship). Cela a permis de financer les études et de lancer les premiers achats d’équipements long terme.

Alors que la première T26 devrait rejoindre la Royal Navy fin 2021, 13 frégates de ce type devaient initialement être construites afin de remplacer nombre pour nombre les unités du type 23 mises en service entre 1992 et 2002. La cible a, néanmoins, été réduite à 8 bâtiments suite à la dernière revue stratégique, qui a remis au goût du jour le développement d’un nouveau modèle, le type 31, afin de maintenir le format de la flotte. Il s’agit aussi de permettre aux industriels britanniques de disposer d’un produit complémentaire à l’export, à l’instar des FTI allant compléter les FREMM en France.

 

Type 26 (© : BAE SYSTEMS)

Type 26 (© : BAE SYSTEMS)

 

Longues de 148 mètres pour une largeur de 19 mètres et un déplacement de 5400 tonnes en charge, les futures T26 seront armées par un équipage de 118 marins et pourront accueillir 36 personnels supplémentaires. Conçues pour atteindre 28 nœuds et franchir 7000 milles à 18 nœuds, ces frégates pourront mettre en œuvre un système surface-air Sea Ceptor (32 missiles), 16 missiles de croisière, 8 missiles antinavire, un canon de 127mm, deux systèmes multitubes Phalanx, de l’artillerie légère, des torpilles et un hélicoptère. Les équipements électroniques comprendront notamment un radar multifonctions Artisan, un sonar de coque et un sonar remorqué.

 

Royal Navy