Défense

Actualité

Royal Navy : L’appel d’offres pour les T31 suspendu

Défense

Le ministère britannique de la Défense (MoD) a informé le 20 juillet les industriels en lice pour le projet des nouvelles frégates du type 31 que l’appel d’offres était suspendu. Alors que le programme n’est toujours pas budgété, la raison officielle avancée est qu’aucun candidat n’est parvenu à satisfaire les contraintes financières fixées. Il faut dire que le gouvernement souhaite des frégates dont le coût ne dépasse pas 250 millions de livres (280 millions d’euros), ce qui est extrêmement bas.

Le programme T31 ne serait pour autant pas abandonné, le MoD indiquant que la compétition, sur la base d’un projet « rationalisé », serait relancée « aussi vite que possible ». Selon le ministère : « Il n'y a pas eu de changement dans nos plans pour l'acquisition d'un premier lot de cinq nouvelles frégates de type 31 pour la Royal Navy. Nous voulons toujours que le premier navire soit livré d'ici 2023 et sommes confiants dans le fait que l'industrie pourra relever le défi d'atteindre le prix que nous avons fixé. Il s'agit d'un contrat initial dans le cadre d'un processus d'approvisionnement plus large, et nous intégrerons les leçons apprises et recommencerons dès que possible afin que le programme puisse se poursuivre ».

Pour mémoire, le projet T31 est né de la décision de développer une nouvelle frégate britannique « low cost » sur le segment des unités d’environ 4000 tonnes qui, en plus des besoins de la Royal Navy, offrirait de nouvelles opportunités à l’export. Ce nouveau bâtiment doit venir compléter les nouvelles frégates lourdes du type 26, dont le format a été réduit de 13 à 8 unités afin de développer les T31.

 

Le design Leander, proposé par BAE Systems et Cammel Laird (© : BAE SYSTEMS)

 

Sont notamment en compétition BAE Systems, allié à Cammel Laird qui produirait les frégates dans son chantier de Birkenhead avec un design baptisé Leander, développé sur la base des corvettes du type Khareef réalisées par BAE pour la marine omanaise.

Face à eux, on trouve le bureau d’études BMT Defence Services, qui a conclu fin 2017 un accord de coopération avec le chantier écossais Babcock. Cette année, Thales a rejoint cette équipe, qui propose le modèle Arrohead 140, évolution des frégates danoises du type Iver Huitfeldt.

 

Royal Navy