Défense
Royal Navy : le dernier des cinq nouveaux OPV débute ses essais en mer

Actualité

Royal Navy : le dernier des cinq nouveaux OPV débute ses essais en mer

Défense

Le HMS Spey, cinquième et dernier OPV du type River Batch 2, vient de débuter ses essais en mer. Construit comme ses aînés par BAE Systems, le bâtiment doit rejoindre la base navale de Portsmouth et être livré à la Royal Navy d’ici la fin de l’année. Il s’ajoutera aux HMS Forth, HMS Medway, HMS Tamar et HMS Trent désormais opérationnels.

Commandés en 2014, ces patrouilleurs hauturiers mesurent 90 mètres de long pour 13.5 mètres de large et affichent un déplacement de 2000 tonnes en charge. Capables d’atteindre la vitesse de 24 nœuds et de franchir 5500 milles à vitesse économique, avec une autonomie de 35 jours, ils sont armés par 40 marins, avec la capacité d’accueillir une soixantaine de personnes, par exemple des Royal Marines en plus de l'équipage.

Dotés d’un canon de 30mm, deux mini-guns et quatre mitrailleuses, les nouveaux OPV de la Royal Navy peuvent mettre en œuvre deux embarcations semi-rigides de 8 mètres du type Pacific 24. Une grue d’une capacité de 16 tonnes permet de manutentionner du matériel lourd, la plateforme arrière pouvant accueillir un hélicoptère Merlin (les bâtiments n’ont toutefois pas de hangar). Les River B2 sont conçus pour naviguer jusqu'à 320 jours par an.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs. 

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques