Défense
Royal Navy : Le HMS Ark Royal opérationnel après 7 mois de refonte

Actualité

Royal Navy : Le HMS Ark Royal opérationnel après 7 mois de refonte

Défense

La remise en service du porte-aéronefs HMS Ark Royal a été saluée, le 4 septembre, par un survol des Red Arrows au dessus de la base navale de Portsmouth. Le bâtiment a été immobilisé durant 7 mois pour subir un arrêt technique majeur et une refonte. A l'issue de ses essais en mer, il redeviendra navire amiral de la Royal Navy, rôle qui incombe actuellement à son sistership, le HMS Illustrious. Menés par BVT Surface Fleet, le chantier de l'Ark Royal va permettre au navire de redevenir un « Strike Carrier ». Durant deux ans, le porte-aéronefs avait, en effet, été utilisé comme porte-hélicoptères et transport de commandos, avec une capacité de projection de 400 Royal Marines. Cette fois, il va retrouver ses avions de combat embarqués, les Harrier GR7 and GR9, ainsi que des hélicoptères Merlin pour la lutte anti-sous-marine et Sea King pour l'alerte lointaine. Durant son arrêt technique, l'Ark Royal a vu une remise à niveau complète de ses systèmes électroniques, ainsi que de sa propulsion. La coque a, également, été enduite d'un nouveau revêtement, destiné à réduire la consommation en carburant.
Admis au service actif en 1985, l'Ark Royal mesure 209.1 mètres de long et affiche un déplacement de 22.000 tonnes en charge. Armé par près de 1100 personnes en configuration porte-aéronefs, il peut embarquer 22 aéronefs, dont 16 avions.

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques