Défense
Royal Navy : Le HMS Dragon fait son entrée à Portsmouth

Actualité

Royal Navy : Le HMS Dragon fait son entrée à Portsmouth

Défense

Arborant fièrement un dragon rouge sur chaque côté de son étrave, le nouveau destroyer lance-missiles de la marine britannique est arrivé le 30 août à la base navale de Portsmouth. Construit par BAE Systems, le HMS Dragon avait quitté Glasgow quatre jours plus tôt, à l'issue de plusieurs séries d'essais en mer. Sistership des HMS Daring, HMS Dauntless et HMS Diamond, tous trois désormais en service, le HMS Dragon est le quatrième de la série des 6 nouveaux destroyers du type 45, commandés pour remplacer les bâtiments du type 42 (classe Sheffield et Manchester). Spécialisés dans la défense aérienne, ces bâtiments de 152.4 mètres et 7500 tonnes mettent en oeuvre 8 missiles antinavire Harpoon, un système Sea Viper (32 missiles Aster 30 et 16 missiles Aster 15), deux systèmes multitubes Phalanx, un canon de 114mm, 2 canons de 30mm, 4 tubes lance-torpilles et un hélicoptère.
Les deux dernières unités de la série, les HMS Defender et HMS Duncan, sont en cours d'achèvement chez BAE Systems.

 Le HMS Dragon  (© : BAE SYSTEMS)
Le HMS Dragon (© : BAE SYSTEMS)

Royal Navy