Défense
Royaume-Uni : Les contrats pour le design des nouveaux sous-marins signés

Actualité

Royaume-Uni : Les contrats pour le design des nouveaux sous-marins signés

Défense

350 millions de livres. C'est le montant des contrats attribués hier par le gouvernement britannique à BAE Systems, Babcock International et Rolls-Royce pour le design de la nouvelle génération de sous-marins nucléaire lanceurs d'engins, amenés à remplacer les quatre unités de la classe Vanguard. Le premier sous-marin de la génération Successor devrait être livré en 2028."La décision finale sur le design et la construction de ces sous-marins ne sera pas prise avant 2016" a cependant précisé Philip Hammond, le ministre de la Défense britannique. "Le gouvernement britannique est déterminé à maintenir notre système de dissuasion nucléaire à partir des sous-marins. Les contrats que nous annonçons aujourd'hui sont une étape importante pour le renouvellement de notre dissuasion jusqu'en 2060", a-t-il poursuivi.
BAE a décroché la plus grosse partie des contrats. 328 millions de livres seront consacrés à l'étude pour l'ensemble du design des sous-marins. John Hudson, directeur de BAE Systems se réjouit de cette attribution qui est, selon lui, "un pas en avant décisif dans notre stratégie commerciale, après la livraison des sept navires du programme Astute, nous travaillerons sur le remplacement de la classe Vanguard". Ce nouveau contrat devrait permettre à BAE de faire travailler près d'un millier de personnes sur son site de Barrow-in-Furness.
Babcock a obtenu 15 millions de livres pour des études d'ingénierie et Rolls-Royce 4 millions pour un travail de design sur les réacteurs.

Royal Navy