Défense
RTSys : Un nouveau sonar portable pour les plongeurs-démineurs

Actualité

RTSys : Un nouveau sonar portable pour les plongeurs-démineurs

Défense

Afin d’assister les plongeurs démineurs dans leurs missions en zones littorale ou portuaire, la société française RTSys, spécialiste des systèmes acoustiques sous-marins, a conçu un nouveau sonar portable, le SonaDive. Amagnétique, il permet de détecter et de localiser différents types de munitions immergées, sans aller directement à leur contact. Il peut également être utilisé pour la recherche d'épaves, de corps ou de débris. Son utilisation dans le domaine civil facilite l’observation des fonds marins (herbiers, coraux, zones portuaires…) pour des besoins de recherche scientifique et de surveillance de l’environnement marin.

Un système de navigation avancé

Le SonaDive possède un système de navigation avancé, basé sur une centrale de navigation, un GPS, un capteur d’immersion et un Doppler Velocity Log (DVL), intégré en série. À partir d’une initialisation par GPS en surface, l’appareil peut entretenir sa position avec une précision de 5 à 10 mètres, sur des parcours en immersion de plus de 500 mètres. Des parcours plus longs sont en cours de test. La mission effectuée peut être programmée et mémorisée pour une utilisation ultérieure, permettant ainsi à l’utilisateur de noter des points d’intérêt à revenir explorer, ou d’effectuer une surveillance dans le temps, en reprogrammant la même mission plusieurs mois après la première. Le GPS peut également être déployé vers la surface pendant la mission.

 

 

Scanner en haute résolution les fonds marins

Le SonaDive peut être équipé de deux systèmes de détection, interchangeables par l’utilisateur : un sonar DET pour la détection lointaine (0-100m) et un sonar haute résolution pour un travail de proximité. Ce second sonar, bi-fréquence, permet au plongeur de passer en cours de mission d’une observation à distance moyenne (0-40m), à une observation très proche (0-10m). Une caméra vidéo de haute résolution complète ce dispositif d’observation, ainsi adapté à la surveillance du milieu marin, par exemple pour un suivi fin des herbiers, coraux et autres zones littorales difficiles d’accès. Un gradiomètre, en option, vient s’ajouter à cet équipement pour faciliter la détection d’objets métalliques enfouis.

 

 

Plongeur équipé d'un Sonadive (© : CREOCEAN)

Plongeur équipé d'un Sonadive (© : CREOCEAN)

 

Testé auprès de plongeurs-démineurs, le SonaDive a été selon RTSys apprécié pour sa facilité d’utilisation, notamment grâce à son large écran de 12 pouces, sa flottabilité neutre dans l’eau (adaptable en fonction de l’environnement marin, eau douce, saumâtre ou salée) et l’ergonomie de son tableau de commande. Son autonomie supérieure à 6 heures peut être prolongée grâce au remplacement séquentiel des batteries sous l’eau, sans arrêt de l’appareil.

Communiquer avec la surface

L’appareil est fourni avec une tablette étanche. Celle-ci permet de programmer les missions, de les visualiser et les rejouer a posteriori. Par ailleurs, le SonaDive propose une option qui offre au plongeur la possibilité de donner sa position précise et de communiquer avec la surface.

Disponibles sur le marché depuis quelques mois, les premiers SonaDive ont été livrés à la marine française qui a montré sa satisfaction face aux potentialités proposées par ce nouveau produit.