Défense
Russie : Mise à l’eau d’un nouveau Kilo pour la flotte du Pacifique

Actualité

Russie : Mise à l’eau d’un nouveau Kilo pour la flotte du Pacifique

Défense

La Russie continue de moderniser ses forces sous-marines avec la dernière version du Kilo, développée dans le cadre du projet 636.3. Après la flotte de la Baltique, pour laquelle six bâtiments de ce type (Novorossiysk, Rostov na Donu, Stariy Oskol, Krasnodar, Velikiy Novogrod et Kolpino) ont été construits, avec des livraisons entre 2014 et 2016, les chantiers de l’Amirauté, à Saint-Pétersbourg, poursuivent avec une nouvelle série destinée à la flotte du Pacifique. Le 28 mars, Moscou a annoncé la mise à l’eau du premier de ces bâtiments, nommé Petropavlovsk-Kamchatsky. Il sera suivi par le Volkhov, mis comme lui sur cale à l’été 2017. Deux autres, les futurs Magadan et Ufa, sont déjà en construction et deux autres pourraient suivre.

 

Le Krasnodar (© : ROYAL NAVY)

Le Krasnodar (© : ROYAL NAVY)

 

Version modernisée des anciens Kilo, ces nouveaux sous-marins de 73.8 mètres présentent un déplacement d’environ 3100 tonnes en plongée. Ils sont nettement plus modernes et endurants que leurs aînés, dont les premiers exemplaires sont sortis au début des années 80. Dotés de six tubes de 533mm, les Kilo 636.3 peuvent mettre en œuvre 18 torpilles et des missiles de croisière Kalibr, tout en étant conçus pour abriter dans leur massif un système antiaérien (8 missiles SA-N-8). 

 

Marine russe