Disp POPIN non abonne!
Défense

Fil info

Safran : centrales inertielles et optronique de sous-marins en Australie

Défense

Safran étend ses partenariats avec des entreprises australiennes pour accélérer le développement dans ce pays de sa technologie sous-marine, actuellement au meilleur niveau mondial.

Pour renforcer l’engagement de Safran en faveur de l’industrie australienne, Safran a récemment signé un protocole d’accord avec l’entreprise australienne Advanced Navigation, afin de coopérer sur le développement de systèmes de navigation inertielle pour les applications de défense terrestre et maritime. Cet accord représente la première étape d’une coopération étroite sur le marché de la navigation entre Safran et Advanced Navigation, qui se concentrera sur le sous-système de navigation du futur programme sous-marin. Les ingénieurs de Safran et d’Advanced Navigation formeront une équipe de travail dédié à ce projet.

De son côté, le partenaire stratégique de Safran, Thomas Global Systems basé à Sydney, jouera un rôle important dans les futures activités sous-marines de Safran. Le périmètre du partenariat — signé début 2018 pour fabriquer le système de visée PASEO pour Land 400 et 907 — a été étendu pour couvrir la production d’équipements pour les systèmes navals de Safran, notamment les technologies d’optronique et de navigation sous-marines.

La stratégie de Safran comporte deux axes clés, le premier est de développer sa filiale locale, Safran Electronics & Defense Australasia en augmentant ses capacités pour mieux servir la Force de défense australienne (ADF), et le deuxième est de conclure des partenariats avec des entreprises australiennes pour faciliter l’échange de technologie et améliorer ainsi le potentiel de l’industrie nationale de défense.

«Nous sommes convaincus que cette approche aura un effet positif et durable sur l’industrie australienne de défense. Nous considérons que c’est la voie la plus efficace pour apporter à l’Australie une technologie sous-marine d’avant-garde, et cela contribuera réellement à l’établissement d’une capacité souveraine pour l’ADF.» déclare Alexis de Pelleport, Président de Safran Electronics & Defense Australasia.

Communiqué de Safran, 12/10/18

 

Safran Electronics & Defense