Défense

Actualité

Safran va moderniser le système de navigation des SNLE français

Défense

La Direction Générale de l’Armement a confié à Safran Electronics & Défense le développement et la réalisation d’une version améliorée du Système Global de Navigation (SGN) équipant les quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins du type Le Triomphant. « Cette nouvelle version capitalise sur le retour d’expérience opérationnelle considérable du SGN actuel à gyrolaser. Elle permet grâce à l’adjonction de nouvelles technologies d’offrir une performance encore améliorée à un système qui a été le premier à s’affranchir des gyroscopes à suspension électrostatique (GSE) classiquement utilisés en navigation stratégique », souligne l’industriel français.

Le SGN, qui fait partie des systèmes les plus précis au monde, constitue par définition un équipement critique pour la crédibilité de la dissuasion nucléaire puisque c’est grâce à lui que les SNLE connaissent leur position et peuvent caler leurs armes, à commencer par les missiles balistiques, eux-mêmes dotés de systèmes inertiels.

Le développement d’une nouvelle version du SGN permettra, au-delà de performances encore améliorées pour les sous-marins, de permettre le maintien de cette compétence stratégique historique chez Safran, qui fournit en systèmes de navigation la Force océanique stratégique depuis son premier SNLE, Le Redoutable, en 1971.

Spécialiste notamment des centrales inertielles, Safran équipe à ce jour plus de 500 bâtiments de combat à travers le monde, dont 70 sous-marins. Les nouveaux SNA français du type Barracuda seront par exemple dotés de son système SIGMA 40 XP.

 

Marine nationale Safran Electronics & Defense