Science et Environnement
Saint-Malo : Energy Observer remis à l'eau après son arrêt technique

Actualité

Saint-Malo : Energy Observer remis à l'eau après son arrêt technique

Science et Environnement

Energy Observer a retrouvé l'eau après trois mois au sec pour un arrêt technique à Saint-Malo. Plusieurs heures de manoeuvres délicates ont été nécessaires pour que le catamaran de 30 tonnes retrouve son élément. Durant cet arrêt, plusieurs améliorations techniques ont été apportées au navire, qui est, pour mémoire, entièrement propulsé aux énergies renouvelables et qui sert de plateforme de test pour de nombreuses technologies vertes. Il est ainsi équipé de panneaux photovoltaïques, d'une propulsion hydrogène et, depuis quelques mois, d'ailes Oceanwings. 

Le bateau, lancé en 2017, a déjà parcouru des milliers de milles en Europe, poussant même jusqu'au Spitzberg cet été. Il va désormais affronter les océans Atlantique et Pacifique. « 2020 marque un tournant dans l’odyssée d’Energy Observer, qui naviguera en un an sur une distance équivalente à celle parcourue au cours des trois dernières années (18.000 milles soit 29.000 km)  », explique l'équipe. Après trois semaines d'essais en mer, le grand départ est annoncé pour le 17 février prochain.