Défense
Saint-Mandrier : La Rance déplacée en attendant l'arrivée du Duquesne

Actualité

Saint-Mandrier : La Rance déplacée en attendant l'arrivée du Duquesne

Défense

C'est finalement l'ancienne frégate lance-missiles Duquesne qui remplacera, comme brise-lames, l'ex-bâtiment de débarquement de chars Agens et l'ex-aviso-escorteur Commandant Rivière. Désarmé en 2007, le Duquesne, actuellement au bassin dans la base navale de Toulon, devrait rejoindre Saint-Mandrier au mois d'août. Le choix de cette période pour le remorquage de la coque de 157 mètres correspond, en effet, au moment où l'école de plongée de la marine (dont le plan d'eau est abrité par les brise-lames) est fermée. Au cours de la prochaine décennie, les coques présentes à Saint-Mandrier seront remplacées par des ouvrages maritimes. En attendant l'arrivée du Duquesne, la Rance a eté déplacée hier pour être installée dans sa position définitive, en lieu et place de l'Argens, ramené le 9 juin à Toulon.
Pour mémoire, l'ancien Suffren, sistership du Duquesne, a été remorqué vers l'île du Levant.

L'ex-Rance, hier, à Saint-Mandrier (© JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Rance, hier, à Saint-Mandrier (© JEAN-LOUIS VENNE)

L'ex-Suffren, sistership du Duquesne (© JEAN-LOUIS VENNE)
L'ex-Suffren, sistership du Duquesne (© JEAN-LOUIS VENNE)

Marine nationale