Disp POPIN non abonne!
Construction Navale

Actualité

Saint-Nazaire achève le Celebrity Edge

Construction Navale
Croisières et Voyages

Les Chantiers de l’Atlantique livreront, la semaine prochaine, le premier d’une nouvelle série de paquebots faisant partie des plateformes les plus originales et innovantes réalisées jusqu'ici à Saint-Nazaire. Ce navire, connu localement sous son numéro de coque J34 et qui sera baptisé Celebrity Edge, doit être réceptionné le 31 octobre par la compagnie américaine Celebrity Cruises. C’est l’une des filiales du groupe RCCL, qui fait par ailleurs construire dans le chantier français les plus gros paquebots du monde, destinés à une autre de ses branches, Royal Caribbean International. Après l’Harmony of the Seas (A34) et le Symphony of the Seas (B34), deux géants de plus de 227.000 GT et 2750 cabines livrés en 2016 et 2018, une nouvelle unité de cette classe, le C34, verra le jour en 2021. Deux autres devraient suivre en 2023 et 2026.

Nettement plus petit, avec une jauge de 129.500 GT et 1467 cabines, le Celebrity Edge n’est reste pas moins un navire exceptionnel. Ce bateau de 306 mètres de long pour 39 mètres de large adopte en effet une architecture asymétrique inédite et de nombreuses nouveautés, comme la plateforme élévatrice située à tribord, le Magic Carpet, qui peut servir selon sa position de bar prolongeant le pont piscine, de terrasse de restaurant ou de plateforme d’embarquement et de débarquement des passagers lorsque le navire est au mouillage. Le J34 est par ailleurs destiné au marché haut de gamme, ce qui signifie que son design et sa décoration intérieure ont bénéficié d’un travail très poussé. Sur le plan technique, deux séries d’essais en mer, en juillet et en septembre, ont montré un comportement remarquable en matière de manœuvrabilité et de tenue à la mer, ainsi qu’un niveau extrêmement bas en termes de bruits et de vibrations. Des performances obtenues grâce à différentes évolutions imaginées par les ingénieurs français, dont une nouvelle forme de carène avec une proue légèrement inversée et un bulbe non débordant, complètement englobé dans la partie basse de l’étrave.

 

Le Celebrity Edge lors d'un départ en essais mer (© MER ET MARINE)

Le Celebrity Edge lors d'un départ en essais mer (© MER ET MARINE)

 

A sa livraison le 31 octobre, le Celebrity Edge ne sera pas encore totalement terminé. Les travaux d’achèvement des espaces publics se poursuivront après cette date. D’abord à Saint-Nazaire, que le navire ne quittera que le 6 novembre, puis lors de la traversée de l’Atlantique pour rejoindre les Etats-Unis et son port d’attache de Miami. Une navigation durant laquelle plusieurs centaines de personnels du constructeur et de ses sous-traitants seront à bord. Les premières croisières sont programmées fin novembre et l’inauguration officielle début décembre.

Pendant ce temps, la construction du second paquebot de cette série avance. Le K34, qui a vu ses premières tôles découpées au printemps, verra sa cérémonie de mise sur cale se dérouler le 31 octobre, jour de livraison de son aîné. Les dirigeants américains de l’armateur en profitent en effet pour faire d’une pierre deux coups. Ce navire, qui sera assemblé dans la forme A des Chantiers de l’Atlantique, sera nommé Celebrity Apex et doit entrer en service au printemps 2020. Deux autres unités de ce type sont déjà commandées. Le L34, qui entrera en production dans les prochaines semaines, doit être livré à l’automne 2021 et le M34 à l’automne 2022. Un cinquième navire pourrait ensuite compléter la série.

En dehors de ces différents bateaux destinés au groupe RCCL, on rappellera que Saint-Nazaire travaille également pour l’armateur italo-suisse MSC Cruises, auquel il doit livrer entre 2019 et 2026 pas moins de huit paquebots de 167.600 à 205.700 GT (2246 à 2632 cabines). Les chantiers français vont également réaliser les nouveaux bâtiments logistiques de la marine française, quatre sont prévus dont les deux premiers livrables entre 2022 et 2025. Et le constructeur, qui travaille sur d’autres projets dans la croisière, attend aussi de nouveaux contrats dans le domaine des énergies marines, plus particulièrement des sous-stations électriques de champs éoliens offshore.

- Voir notre reportage effectué le mois dernier à bord du Celebrity Edge 

 

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)