Construction Navale
Saint-Nazaire : après sa mise à l’eau, le Wonder of the Seas transféré au bassin C

Actualité

Saint-Nazaire : après sa mise à l’eau, le Wonder of the Seas transféré au bassin C

Construction Navale
Croisières et Voyages

Comme prévu, le dernier-né des Chantiers de l’Atlantique et prochain détenteur du titre de plus gros paquebot du monde a été transféré le samedi 5 septembre au bassin C. Il avait été mis à l’eau la veille au soir dans la forme B, où son assemblage s’est récemment achevé. Alors que sa coque est composée d’environ 80 blocs, le Wonder of the Seas (C34), qui avait été mis sur cale en octobre 2019, a réalisé une courte navigation en Loire, assisté par les remorqueurs nazairiens de Boluda, qui l’ont conduit au bassin C. Son achèvement va maintenant se poursuivre à flot en vue d’une livraison au second semestre 2021.

 

Le Wonder of the Seas quittant sa forme de construction (© CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE - BERNARD BIGER)

Le Wonder of the Seas quittant sa forme de construction (© CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE - BERNARD BIGER)

 

 

Le Wonder of the Seas dans le bassin C (© CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE - BERNARD BIGER)

Le Wonder of the Seas dans le bassin C (© CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE - BERNARD BIGER)

 

Commandé par la compagnie américaine Royal Caribbean International, le Wonder of the Seas est le cinquième paquebot de la classe Oasis et le troisième de cette série produit à Saint-Nazaire (les deux premiers, Oasis of the Seas et Allure of the Seas, sont sortis en 2009 et 2010 du chantier finlandais de Turku).

 

Vue du futur Wonder of the Seas (© RCI)

Vue du futur Wonder of the Seas (© RCI)

 

Le C34 sera un peu plus volumineux que ses deux aînés, l’Harmony of the Seas (A34) et le Symphony of the Seas (B34), livrés par les chantiers nazairiens en 2016 et 2018, et qui étaient déjà légèrement plus gros que les deux premiers exemplaires de la série. Long de 362 mètres pour une largeur de 47 mètres à la flottaison, le Wonder of the Seas voit sa jauge atteindre 231.000 GT, le nombre de cabines passant à 2857 (contre 228.000 GT et 2759 cabines pour le Symphony of the Seas).

- Voir notre reportage à bord du Symphony of the Seas

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire Royal Caribbean | Actualité des bateaux de croisière