Energies Marines
Saint-Nazaire : Cinq nacelles d’Haliade 150 chargées sur un jack-up

Actualité

Saint-Nazaire : Cinq nacelles d’Haliade 150 chargées sur un jack-up

Energies Marines

Le Brave Tern, un imposant navire de type jack-up appartenant à Fred Oslen Wind Carrier, doit achever demain, à Saint-Nazaire, le chargement de cinq nacelles d’éoliennes offshore Haliade 150. Ces colis de plus de 400 tonnes sont embarqués par l’énorme grue Brave Tern, qui peut soulever des charges de 800 tonnes. Ils ont été acheminés par voie routière depuis l’usine General Electric (ex-Alstom) de Montoir-de-Bretagne où les turbines d’une puissance unitaire de 6 MW ont été produites.

Ces machines sont destinées au champ américain installé à 5 kilomètres de l’île de Block Island, située au large de l’Etat de Rhode Island. Le parc pilote, qui doit entrer en service à la fin de cette année, est la première ferme éolienne offshore aux Etats-Unis.

 

Le Brave Tern effectuant son chargement en forme Joubert (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Le Brave Tern effectuant son chargement en forme Joubert (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

 

Long de 131.7 mètres pour une largeur de 39 mètres, le Brave Tern, équipé de quatre gigantesque pieds lui permettant de se poser sur le fond marin pour travailler (jusqu’à 60 mètres) doit quitter Saint-Nazaire dans les tous prochains jours (normalement le 13 ou le 14 juillet). Il ralliera directement le site du futur parc pour installer les turbines. Alors que les cinq fondations métalliques de type jacket ont été posées à l’été 2015, les mâts, réalisés chacun en trois sections par Windar à Aviles, en Espagne, ont été assemblés en début d’année dans le port américain de Providence, qui sert de base logistique. Ces mâts, sur lesquels Windar s’est également chargé d’équiper le tronçon de base, comprenant des équipements électriques, vont être érigés sur les jackets. Puis les nacelles d’éoliennes seront donc installées à leur sommet dans le courant de l’été. L’opération sera menée par la grue du Brave Tern, avec en complément d’autres moyens de levage présents sur zone. Chaque turbine recevra ensuite ses trois pales, longues de 73.5 mètres et fabriquées au Danemark par LM Wind.

 

Les cinq jackets de Block Island (© : GE RENEWABLE ENERGY)

Les cinq jackets de Block Island (© : GE RENEWABLE ENERGY)

 

Destinées à alimenter en électricité 17.000 foyers, les cinq Haliade devraient permettre de répondre à environ 90% des besoins de l’île de Block Island.

Ce projet est porté par la société américaine Deepwater Wind, filiale à 100% du fonds d’investissement DE Shaw. En plus de la fourniture des éoliennes, GE assurera leur maintenance pendant 15 ans. 

 

(© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Energies Marines Renouvelables