Construction Navale
Saint-Nazaire construit son 50ème paquebot en 30 ans
ABONNÉS

Actualité

Saint-Nazaire construit son 50ème paquebot en 30 ans

Construction Navale

Les chantiers nazairiens réalisent actuellement leur 50ème navire de croisière depuis le Sovereign of the Seas, mis en service en janvier 1988 et qui symbolise l’entrée du constructeur français dans l’ère des grands paquebots modernes. Trente ans plus tard, un 50ème navire de croisière est donc en train de voir le jour chez STX France. Il s'agit du futur MSC Grandiosa, ou « G34 » selon son numéro de coque. Commandé par la compagnie italo-suisse MSC Cruises, ce navire, dont la réalisation a débuté en novembre dernier en vue d'une livraison fin 2019, sera une version agrandie du MSC Meraviglia (E34), achevé en mai 2017 et dont le sistership, le MSC Bellissima (F34), est en cours d'assemblage. 

Commençons d'ailleurs par ce dernier puisque c'est le plus avancé. Comme son aîné, le MSC Bellissima mesurera 315.8 mètres de long pour 43 mètres de large et affichera une jauge de 167.600 GT. Il comptera 2246 cabines, pour une capacité maximale de 5714 passagers, servis par 1536 membres d’équipage.

 

Le MSC Meraviglia (© MSC CRUISES)

Le MSC Meraviglia (© MSC CRUISES)

Le futur MSC Bellissima (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Le futur MSC Bellissima (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

 

24 des 48 blocs assemblés

Sa construction a débuté le 28 novembre 2016 avec la cérémonie de découpe de la première tôle, suivie en octobre 2017 par la mise sur cale du premier bloc. Depuis, les travaux avancent extrêmement rapidement puisque lundi, le 24ème des 48 blocs allant constituer sa coque a été posé. Commencé dans la forme A de STX France, l’assemblage se poursuit désormais dans la forme B. Constituant la partie profonde de la gigantesque double cale de construction du chantier, celle-ci a été libérée suite à la mise à l’eau des deux projets qui l’occupaient jusque-là : le paquebot Celebrity Edge/J34 (306 mètres, 129.500 GT, 1467 cabines) et le topside de 4000 tonnes de la sous-station électrique P34, destinée au champ éolien allemand Arkona. Les J34 et P34 ont été respectivement transférés pour achèvement vers le bassin de Penhoët les 22 et 29 janvier.

 

Le Celebrity Edge (© MER ET MARINE)

Le Celebrity Edge (© MER ET MARINE)

Le topside de la sous-station P34 (© MER ET MARINE)

Le topside de la sous-station P34 (© MER ET MARINE)

 

Une fois la forme B libérée, la section de coque du F34 déjà montée dans la forme A y a été transférée, puis remise au sec pour permettre la poursuite de l’assemblage des blocs. La mise à l’eau de la coque est prévue dès la mi-juin. Elle sera alors transférée vers le bassin C pour son armement à flot en vue d’une livraison, après essais en mer et ultimes travaux de finition, en février 2019.

Les délais d'assemblage réduits à seulement 16 mois

Le futur MSC Bellissima symbolise l’impressionnant changement de gabarit des navires de croisières ces 30 dernières années puisque F34 aura un volume plus que doublé par rapport au Sovereign of the Seas (268 mètres de long, 32 mètres de large, 74.000 GT, 1141 cabines), qui était alors le plus gros paquebot du monde. En trois décennies, les méthodes de construction ont également significativement évolué grâce à la modernisation des outils de conception liée au développement du numérique, comme de l’outil industriel avec la robotisation, l’amplification au maximum du pré-armement et la réalisation de blocs bien plus gros grâce au nouveau portique mis en service en 2015. Au final, les délais de réalisation sont considérablement réduits. Il s’écoulera ainsi moins d’un an et demi entre la mise sur cale et la livraison du F34. « La construction a encore été optimisée par rapport au E34, ce qui nous permet d’avoir des délais beaucoup plus courts en passant de 18 à 16 mois. Comme c’est un deuxième de série, nous enlevons les marges que nous avions prises pour le prototype mais ce n’est pas la seule explication. Nous avons aussi accéléré la pose des panneaux, ce qui permet de constituer les blocs plus vite », explique-t-on à Saint-Nazaire.

 

Pose des premiers blocs mi-novembre (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Pose des premiers blocs mi-novembre (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Le futur MSC Bellissima en cours d'assemblage le 16 février (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Le futur MSC Bellissima en cours d'assemblage le 16 février (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

 

Le G34 succèdera au F34 dans la forme B dès le mois de juin

Les ateliers coque tournent à plein régime, et exclusivement pour MSC Cruises dont les projets mobilisent actuellement quelques 2000 personnes au chantier. Si la production métallique pour le F34 va s’achever début mars, deux autres paquebots vont en effet suivre pour la compagnie italo-suisse. Du type Meraviglia +, les G34 et H34 seront une version allongée de leurs aînés grâce à l’ajout d’une section supplémentaire de 15 mètres. Ces navires verront ainsi leur longueur passer à 331

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire