Vie Portuaire
Saint-Nazaire : Deux vieux remorqueurs vendus en Afrique

Actualité

Saint-Nazaire : Deux vieux remorqueurs vendus en Afrique

Vie Portuaire

Pris en charge par un remorqueur marocain Zamoura, les ex-Oléron et Noirmoutier ont récemment quitté Saint-Nazaire pour être conduits à Agadir. Anciennes coques des Abeilles, désarmées en 2004, ces deux petits navires étaient en attente depuis plusieurs années. Débutée l'été dernier, à l'époque de BOURBON, leur vente a été finalisée en début d'année par Boluda. Une fois remis en état de naviguer, l'Oléron doit être utilisé pour le remorquage de barges sur un fleuve africain. Le Noirmoutier, en revanche, ne sera pas restauré, servant de stock de pièces détachées à son sistership.

(© : BERNARD BIGER)
(© : BERNARD BIGER)

(© : BERNARD BIGER)
(© : BERNARD BIGER)

Construits en 1964, le Noirmoutier était basé à Bayonne. En 2004, lorsque la CCI a repris à son compte le remorquage, en faisant construire chez Damen le Balea, le Noirmoutier remonta jusqu'à l'estuaire de la Loire avec l'Aturri, qui remplaça à Nantes l'Oléron.
Actuellement, Boluda, qui a racheté en fin d'année dernière Les Abeilles, compte six remorqueurs à Saint-Nazaire, dont une coque de secours (le Guérande), réarmée lors des arrêts techniques ou des avaries des autres navires. C'est le cas, actuellement, durant le carénage du Pornichet. Deux petites coques sont par ailleurs exploitées à Nantes, l'Aturri, comme nous l'avons vu, et le VB Bihan, sistership du VB Iroise, basé à Brest.

Le Zamoura a pris en charge les Oléron et Noirmoutier (© : BERNARD BIGER)
Le Zamoura a pris en charge les Oléron et Noirmoutier (© : BERNARD BIGER)

Port de Nantes Saint-Nazaire