Energies Marines
Saint-Nazaire : la plateforme houlomotrice de Geps Techno revient au port

Actualité

Saint-Nazaire : la plateforme houlomotrice de Geps Techno revient au port

Energies Marines

Testée depuis août 2019 sur le site d’essais SEM-REV au large du Croisic, la plateforme houlomotrice Wavegem développée par la société ligérienne Geps Techno est revenue au port de Saint-Nazaire ce 10 juillet. Un retour qui n’était pas prévu. « Nous avons découvert mercredi une anomalie sur une ligne d’ancrage et par précaution nous avons préféré déconnecter la plateforme et la ramener au port afin de mener des expertises et faire les vérifications nécessaires. Mais ce passage au stand imprévu tombe finalement plutôt bien puisque nous allons en profiter pour réaliser au ports des travaux que nous avions prévus de mener en mer », explique à Mer et Marine Jean-Luc Longeroche, directeur général de Geps Techno. A l’issue, Wavegem, une machine conçue pour produire de l’électricité avec le mouvement des vagues, repartira, d’ici la fin de l’été normalement, pour poursuivre ses essais au large du Croisic pendant encore un an.

Près de 10 mois après l’installation de ce démonstrateur sur le SEM-REV, un site maritime dédié aux essais de technologies d’énergies marines opéré par Centrale Nantes, Geps Techno a déjà un premier retour d’expérience. « Certaines choses sont validées, comme les systèmes d’ancrage et le comportement de la plateforme ainsi que les bassins à l’intérieur. D’autres restent à améliorer, comme la chaîne électrique, pour laquelle nous n’atteignons pas encore les performances que nous souhaitons. Les travaux que nous allons mener cet été visent justement à effectuer les modifications qui permettront d’y parvenir. C’est en ligne avec les deux séquences de tests que nous avions prévues sauf que les modifications auront lieu  au port à Saint-Nazaire plutôt qu’en mer comme nous le pensions initialement. Cette opération imprévue nous a aussi permis, au passage, de constater que l’on pouvait bouger très facilement la plateforme, dont les lignes d’ancrage ont été laissées au fond et que nous pourrons tout aussi aisément remettre en place ».

Wavegem est un concept de centrale autonome hybride de production d’énergie. Elle génère principalement de l’électricité grâce aux mouvements de la houle, via la circulation en circuit fermé d’eau de mer et la conversion de cette énergie par une turbine basse vitesse ; mais aussi d’autres sources, comme ici des panneaux solaires. Long de 21 mètres pour une largeur de 14 mètres et une hauteur de 16 mètres, le prototype, construit en acier, adopte un design conçu comme une coque de bateau trimaran. Pesant 200 tonnes avec ses équipements (120 lège), sa puissance est de 150 kW, dont 20 kW de photovoltaïque. 

- Voir notre reportage sur Wavegem

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Après la mise en peinture aux Chantiers de l'Atlantique (© : BERNARD BIGER)

Après la mise en peinture aux Chantiers de l'Atlantique (© : BERNARD BIGER)

 

Port de Nantes Saint-Nazaire