Construction Navale
Saint-Nazaire : Le 5ème Edge commandé, la jumboisation confirmée
ABONNÉS

Actualité

Saint-Nazaire : Le 5ème Edge commandé, la jumboisation confirmée

Construction Navale
Croisières et Voyages

Comme nous l’évoquions en décembre, la compagnie américaine Celebrity Cruises a décidé d’allonger la série des quatre paquebots du projet Edge confiée à Saint-Nazaire, et de jumboiser les dernières unités de cette classe. Hier, l’armateur a confirmé la commande aux Chantiers de l’Atlantique d’un cinquième navire, prévu pour être livré à l’automne 2024.

Mer et Marine le révélait en janvier, ce bateau, qui devrait prendre le numéro de coque N34, aura une section supplémentaire permettant un allongement d’une vingtaine de mètres. Il mesurera 327 mètres de long pour 39 mètres de large, sa jauge atteignant 140.600 GT. Pour mémoire, la tête de série de ce programme, le Celebrity Edge (J34), présente une longueur de 306 mètres, une largeur de 39 mètres et une jauge de 129.500 GT. Livré en octobre 2018, ce navire compte 1467 cabines, un nombre qui sera revu à la hausse sur le N34 mais qui n’est pas encore précisé.

Nous le révélions également en janvier, le cinquième Edge ne sera d'ailleurs pas le seul « Jumbo » de la série. Après le Celebrity Apex (K34), en cours d’assemblage à Saint-Nazaire en vue d’une livraison à l’été 2020, l’allongement débutera avec le navire suivant (L34), dont la mise en service est prévue en 2021. Puis sur le quatrième (M34) livrable en 2022 et donc le cinquième en 2024.

Cet agrandissement des paquebots va permettre d’accroître leur capacité mais aussi, selon nos informations, de pouvoir intégrer des générateurs fonctionnant au gaz naturel liquéfié. Pour ce projet, il ne s’agit pas d’employer le GNL pour la propulsion, et donc les phases de navigation, mais pour alimenter les navires lorsqu’ils seront à quai, ce qui permettrait de limiter considérablement les émissions polluantes dans les ports, en particulier les rejets de particules fines et de CO2. La section supplémentaire pourra notamment accueillir en plus des soutes à gasoil et fuel une cuve de stockage du GNL. Concernant la consommation de carburant traditionnel, on rappellera que les Edge sont équipés de systèmes de lavage des fumées (scrubbers) pour traiter ses émissions d’oxydes de soufre (SOx) et de pots catalytiques pour les rejets d’oxydes d’azote (NOx). 

Après la série des quatre Milliennium au début des années 2000, l’Edge 5 sera le 9ème paquebot construit par les Chantiers de l’Atlantique pour Celebrity Cruises et le 24ème pour le groupe américain RCCL, auquel appartient la compagnie. Une autre de ses filiales, Royal Caribbean International, fait également réaliser des paquebots dans l’estuaire de la Loire. Il s’agit des plus gros du monde, ceux de la classe Oasis. Après l’Harmony of the Seas (A34) en 2016, le dernier exemplaire entré en flotte, le Symphony of the Seas (B34), a quitté Saint-Nazaire en mars 2018. Affichant une jauge de plus de 228.000 GT pour une longueur de 362 mètres, ce mastodonte est doté de 2759 cabines. Deux autres Oasis ont déjà été commandés, les C34 et A35, pour des livraisons en 2021 et 2023. Et un autre (B35), non encore notifié, est prévu en 2026.

Si l’on y ajoute les cinq paquebots confirmés par MSC Cruises, avec au moins deux autres en option, le carnet de commandes de Saint-Nazaire atteint 11 navires en contrats fermes (hors options) livrables d’ici 2024, ainsi que les quatre nouveaux bâtiments ravitailleurs de forces (BRF) que la Marine nationale doit réceptionner en 2023, 2025, 2027 et 2029.

- Voir notre reportage à bord du Celebrity Edge

 

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)