Disp POPIN non abonne!
Construction Navale

Actualité

Saint-Nazaire : Le Celebrity Edge prend la mer et bluffe les pilotes

Construction Navale
Croisières et Voyages

Treize mois après sa mise sur cale aux Chantiers de l’Atlantique (ex-STX France), le Celebrity Edge a appareillé pour la première fois, hier, de Saint-Nazaire. En achèvement à flot depuis janvier dernier au quai d’armement du bassin de Penhoët, cet étonnant paquebot avait été positionné la veille dans la forme-écluse Joubert. C’est de là qu’il a fait mouvement, entre deux averses orageuses, assisté par les remorqueurs de Boluda France et sous la conduite des pilotes de la Loire. Après un évitage dans l’estuaire, le « J34 », comme on l’appelle aux chantiers nazairiens, a chenalé vers l’océan. L’occasion de découvrir pour la première fois en navigation sa silhouette très particulière, avec un nouveau design d’étrave, celle-ci étant légèrement inversée et dotée d’un bulbe intégré, ainsi qu’un vaste salon vitré asymétrique à la poupe. Sur tribord, on remarque aussi le « Magic Carpet », l’une des innovations offertes par ce bateau. Imaginée par les bureaux d’études du constructeur français, cette plateforme élévatrice peinte en orange pourra prendre différentes positions au fil de la journée, servant de terrasse de bar ou de restaurant, mais aussi d’embarcadère pour les tenders lorsque le paquebot sera au mouillage.

 

(© : MER ET MARINE)

(© : MER ET MARINE)

(© : MER ET MARINE)

(© : MER ET MARINE)

(© : MER ET MARINE)

(© : MER ET MARINE)

(© : BERNARD BIGER)

(© : BERNARD BIGER)

 

 

(© : BERNARD BIGER)

(© : BERNARD BIGER)

 

Un navire qui a bluffé les pilotes

Pour la sortie du port, trois pilotes étaient à bord, la manœuvre ayant été préalablement répétée sur le simulateur SPSA de Nantes. Les officiers, qui ont pourtant une grande habitude des paquebots, se montrent bluffés par celui-ci. « Cela s’est extrêmement bien passé, c’est vraiment un super navire au niveau technique, du confort, de la fiabilité, c’est du grand art », souligne Laurent Herpin, pilote major de la station de la Loire, qui était en charge hier de l’appareillage. « Par rapport à d’autres navires, on n’avait pas l’impression d’effectuer les premiers essais, c’était comme si le bateau était déjà sorti précédemment, il y avait une sérénité étonnante à bord ». Equipé de deux pods de 16 MW et quatre propulseurs d’étrave de 3.6 MW chacun, le Celebrity Edge s’est révélé puissant, très maniable et particulièrement silencieux. « Pour l’évitage, nous avons poussé les propulseurs à 70%, ce qui a permis au passage de commencer à les tester. Même dans ces conditions, on avait l’impression d’être à l’arrêt car on ne ressentait en passerelle aucune vibration, ce qui est le cas habituellement, d’autant que la présence d’une eau vaseuse facilite les vibrations. Le confort est vraiment incroyable ». Globalement, Laurent Herpin note que toutes les équipes du chantier et des services portuaires sont désormais extrêmement bien rôdées : « Le fait que Saint-Nazaire construit de plus en plus de bateaux fait que la préparation des essais, qui sont une phase pourtant très complexe, est extrêmement bien rôdée. Auparavant, nous avions au mieux un navire par an. Cette année, nous en aurons deux, et même normalement les essais d’un troisième. Logiquement, plus on fait souvent de sorties, plus on peut s’améliorer et, au final, tout le monde est meilleur ».

Retour dimanche et passage en cale sèche

Jusqu’à dimanche, le navire, avec plusieurs centaines d’ingénieurs et de techniciens à bord, va multiplier au large de Belle-Ile les essais, en particulier de ses systèmes de navigation et de propulsion. Selon son AIS, il avait déjà dépassé ce matin la vitesse de 23 noeuds. Puis le Celebrity Edge retrouvera la forme Joubert, où il passera en cale sèche afin de nettoyer sa coque. Il devrait être remis à l'eau le 18 août et retrouver le quai d'armement de Penhoët, où l'achèvement des espaces publics se poursuivra. Une petite manoeuvre, avec un déhalage, est prévue début septembre pour tester le Magic Carpet, situé côté quai. Après une nouvelle série d’essais, prévue juste avant l’automne, le Celebrity Edge sera livré à son armateur, la compagnie américaine Celebrity Cruises. Sa mise en service aux Etats-Unis est prévue au mois de novembre.

Conçu pour le marché haut de gamme, le Celebrity Edge mesure 306 mètres de long pour 39 mètres de large et présente une jauge de 129.500 GT. Il comptera 1467 cabines et suites.

En construction depuis le printemps, son premier sistership, le futur Celebrity Apex (K34) entrera en service au printemps 2020. Deux autres unités (L34 et M34) ont pour le moment été commandées par la compagnie américaine Celebrity Cruises, filiale du groupe RCCL. Ces bateaux doivent être livrés par les Chantiers de l’Atlantique à l’automne 2021 et à l’automne 2022. Un cinquième pourrait ensuite venir compléter la série.

 

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)