Vie Portuaire
Saint-Nazaire : Le FS Philippine sort d'arrêt technique

Actualité

Saint-Nazaire : Le FS Philippine sort d'arrêt technique

Vie Portuaire

Le chimiquier FS Philippine, de Fouquet-Sacop, vient de quitter les chantiers de réparation nazairiens. Le navire a subi, durant cinq jours, un arrêt technique en forme Joubert. Le chantier, réalisé par Saint-Nazaire Marine, a porté sur des travaux de tuyauterie et de mécanique. Le FS Philippine en a aussi profité pour passer sa visite des 2 ans et demi. Baptisé en avril 2005, ce tanker à double coque de 140 mètres de long (15.662 DWT) a été construit aux chantiers Estaleiros de Viana do Castello, au Portugal.
Outre ce navire, Fouquet-Sacop a également confié à SNM l'arrêt technique du FS Pauline, réalisé juste avant sur une période d'une dizaine de jours.
Reprise en septembre 2004, l'entreprise (ex-R2N) s'est largement redressée et a notamment accueilli sur l'année écoulée deux grands vraquiers et un gros pétrolier, s'ajoutant aux navires de plus faibles tonnage (chimiquiers, dragues, Belem, bacs...). Alors qu'un autre tanker pourrait, éventuellement, venir en réparation fin juin dans l'estuaire de la Loire, la société travaillera à partir de juillet sur le contrat de maintien en condition opérationnelle (MCO) du bâtiment hydrographique et océanographique Beautemps-Beaupré. Décroché par LGM auprès de la Marine nationale, ce contrat porte sur une période de 5 ans. Le premier arrêt technique, qui se déroulera à Brest, devrait durer environ trois semaines.
Avec une activité ayant doublé depuis le mois de décembre, Saint-Nazaire Marine espère atteindre le cap des 10 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année, contre un peu plus de 5 millions en 2007. L'entrepris emploie pour l'heure 60 personnes.

Eiffel Industrie Marine