Construction Navale
Saint-Nazaire : Le gouvernement français a conclu un accord avec Fincantieri

Actualité

Saint-Nazaire : Le gouvernement français a conclu un accord avec Fincantieri

Construction Navale

Fincantieri validé. Le secrétaire d'Etat à l'Industrie, Christophe Sirugue, a annoncé hier après-midi que l'Etat avait donné son accord de principe à une reprise des chantiers navals de Saint-Nazaire par Fincantieri. Mais le groupe italien, seul candidat à avoir déposé une offre pour reprendre les parts (66%) détenues par le groupe sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding, devra rester actionnaire minoritaire (48% environ) pendant au moins huit ans. Il sera finalement accompagné d'un investisseur italien présenté comme indépendant, la Fundazione CR Trieste (là où se trouve le siège de Fincantieri), pour 5%. L'État français, qui détient 33% du capital des chantiers nazairiens, conservera un droit de veto. Et DCNS entrera au capital, à hauteur de 14%. L'objectif d'un Fincantieri en-dessous des 50 % aura donc été atteint, du moins pour les 8 années qui viennent et sous réserve de connaître les accords entre les actionnaires italiens. Un résultat obtenu sous la menace d'une préemption des parts de STX par l'Etat français, qui avait envisagé de nationaliser temporairement