Construction Navale
Saint-Nazaire : Le MSC Grandiosa en phase finale d’assemblage

Actualité

Saint-Nazaire : Le MSC Grandiosa en phase finale d’assemblage

Construction Navale
Croisières et Voyages

Alors que le MSC Bellissima (F34) est en achèvement à flot et doit débuter ses essais en mer fin décembre en vue d’une livraison fin février, le MSC Grandiosa (G34) entre déjà en phase finale d’assemblage dans la grande forme de construction des Chantiers de l’Atlantique. Après la mise sur cale le 16 juin d’une section longue de 125 mètres pour 41 mètres de large, réalisée en Pologne par Crist et remorquée à Saint-Nazaire, les blocs se sont rapidement empilés. Il n’en reste plus que 8 à poser sur les 50 (dont 8 formant la section polonaise) qui constitueront la coque du paquebot. Le bloc comprenant les cheminées a notamment été posé le 1er octobre, l’étrave le 8 octobre et la structure qui accueillera le grand salon à la poupe le 12 octobre. A ce jour, tous les panneaux destinés au G345 sont sortis des ateliers, l'embarquement des cabines a débuté il y a deux semaines et 1000 personnes travaillent pour ce bateau, à bord et au pré-armement. 

 

Le 1er octobre (© : BERNARD BIGER - CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE)

Le 1er octobre (© : BERNARD BIGER - CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE)

 

 

Le 8 octobre (© : BERNARD BIGER - CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE)

Le 8 octobre (© : BERNARD BIGER - CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE)

Le 8 octobre (© : BERNARD BIGER - CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE)

Le 8 octobre (© : BERNARD BIGER - CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE)

 

On remarquera que le bulbe n’a été que partiellement installé le 25 septembre. Seule la partie soutenant l’étrave est installée, sa pointe allant l’être plus tard. Assemblé directement dans la forme B, celle qui s’ouvre sur l’estuaire de la Loire, le G34 va en effet connaitre une première mise à flot technique, normalement le 24 novembre, afin d'être reculé vers la sortie de la forme. 45 blocs seront alors assemblés. Il a en effet fallu composer avec l’ancien portique Krupp, toujours opérationnel mais plus petit que son successeur, le TGP, et qui ne permet pas de manutentionner les plus grands blocs des nouveaux navires. Ce qui n’avait pas posé de problème avec les MSC Meraviglia (E34, livré en mai 2017) et MSC Bellissima (F34) puisque les deux premiers paquebots de la série sont 15 mètres moins longs que les unités suivantes, dont le MSC Grandiosa est le premier exemplaire. Le Krupp étant positionné vers l’estuaire, bloquant ainsi le passage au nouveau portique sur plusieurs dizaines de mètres, la coque a donc été avancée au maximum vers l’intérieur de la forme B. Mais cela ne permet pas, à ce stade, de poser la pointe du bulbe, ce dernier étant plus long que la proue du navire, qui dépasse déjà le batardeau séparant les formes A et B. La partie manquante du bulbe sera donc posée une fois le G34 déplacé.

L’assemblage des cinq derniers blocs du paquebot s’achèvera alors en vue d’une mise à l’eau début janvier et d’un transfert dans le bassin C, où l’armement se poursuivra à flot. Cet espace est actuellement occupé par le MSC Bellissima, qui à l’issue de ses essais en mer rejoindra le bassin de Penhoët, dont le quai d’armement va être libéré par le Celebrity Edge (J34). Ce dernier doit en effet être livré le 31 octobre par les chantiers et quitter Saint-Nazaire le 6 novembre.
 

Le MSC Bellissima fin septembre (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le MSC Bellissima fin septembre (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Livrable fin octobre 2019 à la compagnie italo-suisse MSC Cruises, le MSC Grandiosa mesurera 331.4 mètres de long (contre 315.8 pour les E34 et F34) et affichera une jauge de 181.500 GT (au lieu de 167.600), la largeur (43 mètres) étant inchangée. Le nombre de cabines est quant à lui porté de 2246 à 2408. 

Première unité du type « Meraviglia + », le G34 sera suivi par un sistership, le futur MSC Virtuosa (H34), dont la construction a commencé en juin pour une livraison en septembre/octobre 2020. Une unité supplémentaire (V34) s’y ajoutera en mai 2023, avec la particularité d’être le premier paquebot de cette classe à être équipé d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié.

Concernant le MSC Bellissima, 1900 personnes travaillent actuellement à bord. Sur ce navire, l'embarquement des cabines est achevé depuis quelques jours et les présentations à l'armateur ont débuté (cabines, balcons et certains locaux). Les différents systèmes du F34 sont progressivement mis en service et testés en vue des essais mer dans quelques semaines. Le dernier des quatre moteurs diesels sera par exemple démarré cette semaine. 

 

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire MSC Cruises | Toute l'actualité de la compagnie de croisière et de ses paquebots