Construction Navale
Saint-Nazaire : Le MSC Magnifica « pris en otage »

Actualité

Saint-Nazaire : Le MSC Magnifica « pris en otage »

Construction Navale

Situation très tendue, à Saint-Nazaire, où certains agents du port, à l'appel de la CGT, ont cessé le travail. Ils dénoncent, une fois de plus, les modalités du transfert des outillages et de personnels aux opérateurs privés, comme prévu par la loi de 2008 sur la réforme des ports. Hier, plusieurs navires étaient bloqués, dont le paquebot MSC Magnifica. Ce navire, dernier-né des chantiers STX France, doit être livré jeudi à l'armateur italo-suisse MSC Cruises et quitter Saint-Nazaire à la mi-journée, avec plusieurs centaines de passagers, pour sa première croisière. Or, pour appareiller, le navire doit sortir de la forme écluse Joubert, qui ne peut être ouverte que par les agents du port. Alors que STX France, en grande difficulté, espère une nouvelle commande de MSC pour sortir la tête de l'eau, le mouvement déclenché par la CGT tombe au pire moment. « Le navire est pris en otage et ce mouvement, pour des intérêts complètement étrangers aux chantiers, peuvent mettre en péril la signature d'une nouvelle commande, qui est dans une phase ultime avec MSC », souligne la direction de STX France, citée par France Bleu Loire Océan. A la CGT du port, si on reconnaît que la grève « peut porter préjudice » aux chantiers, on explique que le mouvement « ne vise pas MSC ». Pour un responsable syndical, interviewé par la rédaction de FBLO : « On espère que la raison l'emportera et que les négociations seront rouvertes au plus vite ».

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire