Construction Navale
Le MSC Virtuosa va partir en essais mer

Actualité

Le MSC Virtuosa va partir en essais mer

Construction Navale
Croisières et Voyages

Transféré le 24 août depuis le bassin C vers le quai d’armement du bassin de Penhoët, le dernier-né des Chantiers de l’Atlantique doit partir en essais mer mercredi 16 septembre. Le début du mouvement est prévu vers 13 heures, le MSC Virtuosa allant d’abord être conduit par les remorqueurs portuaires de Boluda vers la forme-écluse Joubert. Puis, vers 17H30, il devrait s’engager dans l’estuaire de la Loire et débuter une campagne d’essais prévue pour durer trois jours. Son retour à Saint-Nazaire est à ce stade prévu samedi soir. Comme d’habitude, ces mouvements demeurent soumis aux éventuels aléas météorologiques, les entrées et sorties des formes étant des manœuvres délicates qui dépendent notamment du vent. Surtout avec ce navire qui atteint les limites de ce que peut accueillir la forme Joubert, longue de 350 mètres pour une largeur de 50 mètres. La marée a également son importance, avec de forts coefficients en cette fin semaine, qui vont engendrer un gros marnage. Autant d’éléments qui jouent sur les conditions de manœuvre et la fenêtre durant laquelle le navire peut entrer et sortir des bassins nazairiens. On notera que le MSC Virtuosa n'aura pas besoin de passer en cale sèche dans la forme Joubert, le carénage de sa coque ayant été déjà mené lorsqu'il était au bassin C. Par ailleurs, si tout se passe comme prévu, une seule série d'essais en mer devrait être réalisée, cette plateforme en étant déjà à sa quatrième déclinaison. 

 

(© MARC OTTINI)

(© MARC OTTINI)

 

Mis à l’eau le 29 novembre dernier, le MSC Virtuosa, connu aux chantiers nazairiens sous le numéro de coque H34, est le sistership du MSC Grandiosa (G34), livré en octobre 2019 à l’armateur italo-suisse MSC Cruises. Ces mastodontes de 331 mètres de long pour 43 mètres de large et 181.500 GT de jauge comptent 2440 cabines et suites.

Les H34 et G34 forment la classe Meraviglia +, une version agrandie des MSC Meraviglia (E34) et MSC Bellissima (F34), navires de 316 mètres, 167.600 GT et 2246 cabines livrés en mai 2017 et février 2019 par les Chantiers de l’Atlantique. Un autre Meraviglia + est prévu pour 2023 et sera le premier de la série doté d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL). 

Initialement, le Virtuosa devait être réceptionné en octobre par MSC mais, dans le contexte actuel, l’armateur et le constructeur se sont entendus pour repousser la livraison en février 2021, en vue d’une mise en exploitation le mois suivant.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire MSC Cruises | Toute l'actualité de la compagnie de croisière et de ses paquebots