Construction Navale
Saint-Nazaire : Le point sur la situation des chantiers

Actualités

Saint-Nazaire : Le point sur la situation des chantiers

Construction Navale

C'est aujourd'hui, chez STX France, que vont débuter de nouvelles négociations en prévision de l'importante baisse de charge prévue dans les prochains mois. La direction va présenter aux organisations syndicales les modalités d'un projet de convention élaboré avec les pouvoirs publics. Cette convention a, clairement, pour but d'éviter une vague de licenciements, grâce notamment à un très important plan de formation destiné à atténuer les mesures de chômage partiel. Doté de 326.000 heures, ce programme, indispensable compte tenu de la faiblesse du carnet de commandes, sera financé par l'Etat, la région des Pays-de-la-Loire, STX et l'OPACAIM (organismes paritaires collecteurs agréés des industries de la métallurgie). La convention doit couvrir la fin 2009 et l'année 2010. Faute d'avoir engrangé de nouvelles commandes ces derniers mois, et même si (hypothèse optimiste) des contrats étaient signés plus ou moins rapidement, l'entreprise n'échappera pas, en effet, à d'importantes mesures de chômage partiel. Rien que pour la période allant de septembre à décembre, le déficit est de 200.000 heures de travail. La crise d'aggravera ensuite, à l'approche de la livraison des deux derniers paquebots actuellement en achèvement à Saint-Nazaire (le MSC Magnifica en mars et le Norwegian Epic en mai). Quant au Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) commandé en avril pour soutenir le

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire