Construction Navale
Saint-Nazaire : L'Etat « fournira sa garantie » au projet de MSC

Actualité

Saint-Nazaire : L'Etat « fournira sa garantie » au projet de MSC

Construction Navale

A cinq semaines de la livraison du paquebot MSC Magnifica, les chantiers de Saint-Nazaire retiennent leur souffle quant à la commande de nouveaux navires par la compagnie italo-suisse MSC Cruises. Interrogée hier, à l'Assemblée nationale, par Jean-Marc Ayrault, député-maire de Nantes, Christine Lagarde a assuré que l'Etat « fournira sa garantie » pour soutenir l'exportation de navires par STX France. « L'État n'a pas abandonné, n'abandonne pas, et n'abandonnera pas STX », a déclaré la ministre de l'Economie, précisant que le premier ministre, François Fillon, était « très attaché au règlement de ce dossier ». Alors que les chantiers, confrontés à un très grave creux de charge, doivent impérativement engranger de nouvelles commandes, les négociations se poursuivent, en coulisses, pour boucler le tour de table financier permettant à MSC de commander ses paquebots. L'acquisition de ces deux nouvelles unités, d'un coût global de plus de 800 millions d'euros, avait été annoncée à l'été 2008. Mais, avec la crise, la maison-mère de MSC Cruises, le Suisse Mediterranean Shipping Company (numéro 2 mondial du transport maritime conteneurisé), a été durement touchée par l'évolution défavorable du contexte économique, qui a lourdement pénalisé les échanges commerciaux. D'où le report de cette commande depuis un an et demi.
La semaine dernière, les élus locaux en ont une nouvelle fois appelé à l'intervention de l'Etat, actionnaire à 33.34% de STX France. A mois d'un mois des élections régionales, le sauvetage du dernier grand chantier naval civil français représente, évidemment, un enjeu politique. Les Pays-de-la-Loire, anciennement présidés par François Fillon, sont en effet l'une des régions que la droite estime pouvoir reconquérir. Mardi, Christophe Béchu, tête de liste UMP en Pays-de-la-Loire, a déclaré qu'il avait « un espoir très raisonnable d'un dénouement heureux dans les tout prochains jours d'une commande d'un paquebot MSC pour les chantiers de Saint-Nazaire ».
A l'occasion d'une visite du président Medvedev à Paris, l'Elysée pourrait également annoncer, dans les tous premiers jours de mars, la commande par la Russie de bâtiments de projection et de commandement, la tête de série (au moins) étant construite à Saint-Nazaire.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire