Défense
Saint-Nazaire : Mise sur cale du BPC Dixmude le 20 janvier

Actualité

Saint-Nazaire : Mise sur cale du BPC Dixmude le 20 janvier

Défense

C'est mercredi prochain que se déroulera, à Saint-Nazaire, la mise sur cale du Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Dixmude. Conçu par DCNS et réalisé par STX France, ce navire de 199 mètres et 21.500 tonnes doit entrer en service en 2012 au sein de la Marine nationale. Il rejoindra ses deux sisterships, les Mistral et Tonnerre, livrés par DCNS en 2006 et 2007. Ultérieurement, la série sera complétée par un quatrième BPC, dont la mise en service est pour le moment prévue après 2015. Outre ce bâtiment, les industriels français espèrent réaliser un navire dérivé pour la Russie, qui s'est montrée intéressée par ce concept. Selon certaines sources, un accord entre la France et la Russie pourrait être conclu en mars, lors d'une visite à Paris du président Medvedev.
Pour mémoire, la Marine nationale a décidé de nommer son 3ème BPC Dixmude en mémoire des terribles combats menés en octobre 1914 par les fusiliers-marins de l'amiral Ronarc'h. Lors de la bataille du front de l'Yser, ils se battirent héroïquement aux côtés de l'armée belge et de tirailleurs sénégalais. La brigade, constituée de très jeunes hommes (17 à peine pour certains), était constituées d'inscrits maritimes bretons et des novices des écoles de la marine de Lorient. Elle fut décimée lors des combats. Après une lutte acharnée contre des forces allemandes très supérieures, Dixmude tomba, mais la résistance contribua à enrayer l'avancée des armées du Kaiser, qui avaient pour objectif Calais et Dunkerque.
Deux autres unités de la marine française portèrent ce nom. D'abord un Zeppelin (1920-1923) puis un porte-avions d'escorte (1945-1960).

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire