Croisières et Voyages
Saint-Nazaire: MSC confirme la commande de deux paquebots géants

Actualité

Saint-Nazaire: MSC confirme la commande de deux paquebots géants

Croisières et Voyages

C’est un énorme contrat attendu depuis des mois par les salariés des Chantiers de l’Atlantique et par les actionnaires du groupe Alstom. Nous sommes en mesure ce matin de vous annoncer la confirmation de la lettre d’intention signée le 14 juin dernier. Selon nos sources, très proches du dossier, la compagnie italienne MSC Cruises fera bien construire deux super-paquebots de 3887 passagers à Saint-Nazaire. Pierfrancesco Vago, PDG d’MSC, officialisera la nouvelle ce matin, à Paris, en compagnie de Patrick Boissier, président d’Alstom Marine. Les deux hommes feront une conférence de presse commune à 11 heures, chez le célèbre courtier Barry Rogliano Salles. En fait, le contrat a déjà été signé dans la plus grande discrétion, mercredi dernier à Genève, au siège de la maison mère, Mediterranean Shipping Company, deuxième groupe mondial du transport maritime. Compte tenu de l’importance de la commande, estimée à plus d'un milliard d’euros, cette signature a été précédée de longues discussions techniques et négociations financières (pour ce genre de commandes, les pénalités de retard peuvent s’élever à un million d’euros par jour). MSC souhaitait également un contrat fixe, sans évolution après la signature, malgré le travail de développement qui entraîne des ajustements plus ou moins importants.

Enorme bouffée d’oxygène

Avec les deux paquebots déjà commandés par MSC le 18 septembre 2004, le plan de charge d’Alstom Marine est assuré jusqu’en 2009. Une énorme bouffée d’oxygène après les inquiétudes liées à la chute des contrats à partir de 2001 et au dégraissage progressif du nombre d’employés travaillant sur le site, après le départ du Queen Mary 2. Faute de commandes, les effectifs seraient passés sous la barre des 3000 employés dès l’année prochaine. Les bateaux seront réalisés dans le cadre du plan d’économies « Marine 2010 », lancé il y a un an. Grâce à ce programme, la direction d’Alstom Marine souhaite que le chantier nazairien redevienne compétitif en baissant ses coûts de 15%.
Pour les sous-traitants, les deux nouveaux navires de croisière représentent des millions d’heures de travail. Avec un déplacement de 130.800 tonneaux, ils seront presque aussi gros que le « Queen » et surtout, embarqueront plus de cabines (1660 contre 1310), soit autant de travail supplémentaire pour les électriciens, carreleurs, menuisiers, décorateurs et autres fabricants de moquette.
Longs de 333 mètres (345 mètres pour le Queen Mary 2) et larges de 38 mètres, ils appartiendront à la catégorie des over-panamax, c'est à dire des paquebots qui ne peuvent emprunter le canal de Panama (largeur maximale autorisée: 32,26 mètres). D'un tirant d'eau de 8,5 mètres, ils atteindront la vitesse de 23,4 nœuds, grâce à une puissance électrique totale de 103 Méga Watts. Le projet prévoit que 80% des cabines soient extérieures (76% avec balcon). Autre grande évolution, la taille standard des cabines augmente sensiblement, pour passer à 19 m². La capacité d'accueil des futurs MSC sera de 3887 passagers et 1313 membres d'équipage ; soit la plus importante jamais observée sur un paquebot construit à Saint-Nazaire. Les navires sont livrables en 2008 et 2009.

Le groupe MSC et ses perspectives d'expansion et de commandes.
A lire dans notre dossier spécial


Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)