Vie Portuaire
Saint-Nazaire reçoit les premières pales de son parc éolien offshore
ABONNÉS

Reportage

Saint-Nazaire reçoit les premières pales de son parc éolien offshore

Vie Portuaire
Energies Marines

Impressionnante activité hier matin dans les bassins nazairiens, plus particulièrement au quai de la prise d’eau, l’un des sites adaptés par le Grand Port Maritime (GMP) de Nantes Saint-Nazaire pour soutenir le développement des activités industrielles liées aux énergies marines renouvelables (EMR). Arrivé pendant le week-end, le cargo Vestvind (ex-Vir Varenya) de United Wind Logistics a commencé à décharger les toutes premières pales des éoliennes qui constitueront le futur parc du banc de Guérande, implanté au large de Saint-Nazaire par EDF et Enbridge. Prévu pour entrer en service l’année prochaine, il comprendra 80 machines Haliade-150 de 6 MW chacune, dont les turbines et nacelles sont produites par l’usine General Electric de Montoir-de-Bretagne, dans l’estuaire de la Loire. Chacune disposera de trois énormes pales de 75 mètres de long fabriquées en fibre de verre et balsa, pour un poids unitaire de plus de 30 tonnes. Le Vestvind a convoyé les 18 premières pales qui, avec leur cadre de transport, représentent des colis individuels de 39 tonnes. Chacun est pris en charge l’un après l’autre par les deux nouvelles grues du terminal nazairien, qui travaillent en tandem pour déposer chaque pale sur de longues remorques, grâce auxquelles elles rejoignent le hub logistique situé un peu plus loin, côté est de la forme-écluse Joubert.

 

Le Vestvind au quai de la prise d'eau hier matin (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Vestvind au quai de la prise d'eau hier matin (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Port de Nantes Saint-Nazaire