Construction Navale
Saint-Nazaire repasse la barre des 3000 salariés et du milliard et demi de CA

Actualité

Saint-Nazaire repasse la barre des 3000 salariés et du milliard et demi de CA

Construction Navale

Alors que de nouveaux contrats sont espérés dans les mois qui viennent, le plus grand chantier naval civil français confirme son spectaculaire redressement non seulement par l’ampleur inédite de son carnet de commandes, mais aussi par ses résultats. En 2018, les Chantiers de l’Atlantique ont enregistré un chiffre d’affaires de plus de 1.6 milliard d’euros, soit trois fois plus qu’en 2014 et plus du double des années 2011 et 2012. Sur la décennie écoulée, la meilleure année avait été 2008 avec un peu plus de 1.2 milliard d’euros, les deux exercices les plus bas remontant à 2010 et 2013 avec 500 millions d’euros et guère plus en 2014.

Cette embellie est bien entendu liée à la reprise des commandes de paquebots, avec depuis 2012 la signature de quatre navires de la classe Oasis (deux déjà livrés) pour Royal Caribbean International, cinq Meraviglia et Meraviglia + pour MSC (deux livrés) ainsi que deux World Class pour le même armateur et quatre Edge (un livré) pour Celebrity Cruises, filiale comme Royal Caribbean du groupe RCCL. Des commandes assorties d’options puisque Saint-nazaire doit réaliser un Oasis, un Edge et deux World Class supplémentaires. L’ensemble permet de garnir le chantier jusqu’en 2026. D’autant que s’y ajoutent les

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire