Construction Navale
Saint-Nazaire : Statu quo sur le paquebot libyen

Actualité

Saint-Nazaire : Statu quo sur le paquebot libyen

Construction Navale

Lancée le 15 décembre dernier, la construction du navire de croisière commandé l'été dernier par la compagnie libyenne GNMTC se poursuit à Saint-Nazaire. Malgré l'intervention militaire internationale contre les forces du colonel Kadhafi, Tripoli n'a pas signifié à STX France la fin du contrat. « Rien n'a changé. Nous avons toujours un client », confie un responsable du chantier nazairien. Malgré tout, l'inquiétude demeure quant à l'aboutissement du projet et l'avenir du paquebot, qui porte le numéro de coque X32. Car cette commande, signifiée par l'Etat libyen, demeure bien évidemment soumise à l'évolution de la situation autour de Tripoli. Si le colonel se maintient au pouvoir, il y a fort à parier qu'il souhaitera faire payer à la France son soutien aux insurgés. Et à l'inverse, si ce sont les rebelles qui l'emportent, ceux-ci auront sans doute d'autres préoccupations que de financer la construction d'un paquebot de luxe, premier navire de croisière de la marine marchande libyenne.
Il conviendra donc d'attendre le dénouement du conflit, un éventuel plan B étant toujours envisageable du côté de MSC. Le X32, une unité de 333 mètres, 139.400 tonneaux et 1739 cabines, est en effet directement dérivé des trois paquebots de la classe MSC Fantasia.

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)