Construction Navale
Saint-Nazaire : STX France souhaite vendre son portique Krupp

Actualité

Saint-Nazaire : STX France souhaite vendre son portique Krupp

Construction Navale

Remplacé par un nouvel équipement plus puissant, dont la poutre à été réalisée à Saint-Nazaire et les pieds, fabriqués en Chine, ont pris la mer ce mois-ci pour rejoindre l’estuaire de la Loire en août, l’actuel portique de STX France est proposé à la vente. Le chantier naval français estime, en effet, que cet outillage, servant au levage et à la pose des blocs constituant les navires, dispose encore d’un très bon potentiel. « Il est en bon état et peut encore être exploité sans problème pendant 15 à 20 ans », assure Christophe Schenfeigel, directeur Fabrication et Etablissement de STX France. De construction allemande, l’engin, réalisé par Krupp et mis en service en 1968, présente une capacité de levage de 750 tonnes. Sa structure, réalisée à l’époque avec un acier de très grande qualité, comporte des éléments boulonnés les uns aux autres, un procédé certes ancien (aujourd’hui ces parties sont soudées) mais extrêmement résistant. Sur la dernière décennie, à l’issue d’une expertise menée avec Krupp, le portique nazairien a, de plus, bénéficié d’un  important programme d’entretien, représentant un investissement  annuel de près d’1 million d’euros. Cela a permis de le maintenir dans un état remarquable pour son âge. « Un engin comme celui-ci est conçu pour effectuer des centaines de milliers de cycles et nous sommes très loin d’avoir atteint cette limite. La structure se porte donc très bien. Ce qui vieillit, c’est la mécanique et il faut traiter les problématiques de corrosion. D’où les investissements que nous avons menés ces dernières années afin de l’entretenir ».  

 

 

Le portique Krupp surplombe la forme de construction (© : MER ET MARINE)

Le portique Krupp surplombe la forme de construction (© : MER ET MARINE) 

 

 

Disponible en 2014, après son remplacement par le TGP

 

 

Alors que les différents équipements, comme les treuils, ont été remplacés au fil du temps, la vente du portique serait, de plus, l’occasion de le rénover totalement. Lors du démontage, chaque élément bénéficierait en effet d’un sablage complet et d’une remise en peinture. Un client potentiel pourrait dès lors acquérir, à moindres frais, un engin de levage de forte puissance et en excellent état. « Cela peut, par exemple, intéresser des chantiers dans des pays émergeants, qui pourraient acquérir un tel outil à un prix très intéressant, sans commune mesure avec l’achat d’un portique neuf ».

Le portique Krupp de Saint-Nazaire sera disponible à partir du second semestre 2014. A cette date, il sera remplacé par le TGP, le « Très Grand Portique », comme on l’appelle à Saint-Nazaire. Ce nouvel engin, d’une capacité de levage de 1400 tonnes, doit être mis en service en début d’année prochaine. Nous reviendrons plus en détail demain sur cet équipement qui doit permettre à STX France d’optimiser la construction des navires. 

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)