Vie Portuaire
Saint-Nazaire : Un peloton de sûreté maritime et portuaire en place cet été
ABONNÉS

Actualité

Saint-Nazaire : Un peloton de sûreté maritime et portuaire en place cet été

Vie Portuaire
Défense

La Gendarmerie maritime prépare l’installation d'un nouveau peloton de sûreté maritime et portuaire (PSMP). Destiné à couvrir le port de Nantes Saint-Nazaire, en particulier les installations sensibles de l'estuaire de la Loire, il sera mis en place cet été. Forte de 30 à 35 gendarmes, cette unité débutera son activité avec une vedette de sûreté maritime et portuaire (VSMP) de 12.6 mètres, ainsi qu’une EFR (embarcation à fond rigide), en l’occurrence un semi-rigide Sillinger de 6.5 mètres équipé d’un moteur hors-bord de 200 cv. Le PSMP disposera par ailleurs de véhicules, dont des 4x4 avec remorques pour le transport des moyens nautiques légers.

Le peloton sera basé à Saint-Nazaire. Un élément précurseur de la gendarmerie travaille déjà sur place afin de déterminer la meilleure implantation. Le peloton devra disposer de bureaux, de zones de stockage et de la proximité d’un appontement ou d’un quai pour ses bateaux, en particulier la VSMP. « Différents projets sont à l’étude. Le choix n’est pas encore acté mais il devrait se concrétiser vers le printemps », indique à Mer et Marine la Gendarmerie maritime.

 

(© : 

(© : FABIEN MONTREUIL)

 

7 PSMP créés depuis 2006

Celle-ci arme pour l’heure sept PSMP, dont quatre dédiés à des ports civils. Le premier a été créé au Havre en 2006, d’autres pelotons étant ensuite installés à Port-de-Bouc (couvrant la zone de Fos-sur-Mer) en 2009, Marseille (Joliette) en 2010 et Dunkerque en 2017. Trois PSMP ont entretemps vu le jour dans les trois bases navales françaises : Toulon, Brest et Cherbourg. Après

Gendarmerie Maritime | Toute l'actualité de cette composante de la Gendarmerie nationale Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Port de Nantes Saint-Nazaire