Vie Portuaire
Saisie record de khat au port de Calais

Actualité

Saisie record de khat au port de Calais

Vie Portuaire

C’est la plus importante saisie de cette drogue réalisée jusqu’ici en France. Les douaniers ont annoncé hier avoir intercepté 4.3 tonnes de khat au terminal ferry de Calais. D’un montant évalué à plus de 4 millions d’euros, la marchandise était dissimulée dans un camion immatriculé aux Pays-Bas. Le véhicule, en provenance du Royaume-Uni, a fait l’objet d’un contrôle à son débarquement, le 28 mai dans la soirée. Alors que le chauffeur présentait des documents de transport mentionnant des emballages vides à destination d'une société établie aux Pays-Bas, la fouille du semi-remorque a permis de découvrir 4305 kilos de khat. Cette plante, originaire d’Ethiopie, est surtout cultivée en Afrique de l’Est et dans la péninsule arabique, où ses consommateurs mâchent les feuilles contenant une substance psychotrope. « Jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer, le mis en cause a été condamné à une peine de 12 mois d'emprisonnement et placé sous mandat de dépôt. Il devra par ailleurs s'acquitter d'une amende douanière correspondant à la valeur de la marchandise litigieuse », explique la Douane, qui rappelle que ses équipes chargées des contrôles du tunnel sous la Manche ont déjà opéré une importante prise de khat le 5 juin. Quelques 2.1 tonnes de cette drogue avaient été découvertes dans un van immatriculé en Allemagne et conduit par un chauffeur letton. « Ces constatations exceptionnelles et sans précédent sur le plan national interviennent dans un contexte où les saisies de khat se multiplient à Calais et à Coquelles qui apparaissent désormais comme des lieux de transit majeurs pour cette drogue dont la destination finale est encore difficile à établir ».

 

 

La camion contrôlé à Calais (© DOUANE)

La camion contrôlé à Calais (© DOUANE)

 

Khat saisi à Calais (© DOUANE)

Khat saisi à Calais (© DOUANE)

 

 

Douane Port de Calais