Construction Navale
Salariés grecs : Aker Yards paye l'addition

Actualité

Salariés grecs : Aker Yards paye l'addition

Construction Navale

Aker Yards France a versé, hier, 7300 euros à chacun des trois salariés grecs, en grève de la faim depuis le 14 mars. Bien qu'un de leur soutien leur aurait, selon certaines sources, conseillé de refuser le chèque, les trois hommes ont finalement accepté la transaction, correspondant au montant qu'ils réclamaient. Même si le chantier n'est pas directement impliqué dans cette affaire, qui touche un de ses sous-traitants de rang 2, l'entreprise redoutait que la cérémonie de baptême du paquebot MSC Poesia soit marquée par des manifestations, voire des débordements. Pour mémoire, soutenus par l'Union Syndicale Multi-professionnelle CGT, les trois grévistes de la faim réclamaient le paiement de leurs salaires après rupture de leurs contrats de travail. Ils étaient employés comme peintres pour la société allemande Elbe, sous-traitante de Freeze, un fournisseur des chantiers navals. « Face au risque certain de perturbation de la cérémonie de lancement du paquebot MSC Poesia, maintenant propriété de MSC, Aker Yards a décidé de verser, sans négocier, 7300 euros (qui s'ajoutent au 700 euros de salaire transmis ce week-end), ainsi qu'un

Chantiers de l'Atlantique