Construction Navale
Salini Impregilo et Fincantieri vont reconstruire le pont de Gênes

Actualité

Salini Impregilo et Fincantieri vont reconstruire le pont de Gênes

Construction Navale

Les chantiers naval italiens vont participer à la construction du nouveau viaduc de Gênes, qui remplacera l’ancien pont Morandi suite à son effondrement l’été dernier. Fincantieri a été choisi avec le groupe de travaux publics Salini Impregilo pour réaliser le nouvel ouvrage qui enjambera le val Polcevera.  La construction devrait prendre 12 mois à partir du moment où les travaux de démolition des restes de l’ancien pont seront suffisamment avancés pour permettre la mise en chantier.

Imaginé par l’architecte Renzo Piano, le futur pont comprendra notamment un tablier métallique continu de 1100 mètres de long. Il sera supporté par 19 pieds en béton armé. L’espacement entre eux sera pour l’essentiel de 50 mètres, et jusqu’à 100 mètres pour la partie surplombant la rivière et les voies ferrées situées en contrebas.

 

Vue du futur pont (© : DR)

Vue du futur pont (© : DR)

Vue du futur pont (© : DR)

Vue du futur pont (© : DR)

 

Pour mener à bien ce chantier, Salini Impregilo et Fincantieri (via sa filiale Fincantieri Infrastructure) ont créé une société commune baptisée Pergenova. Les éléments métalliques du pont seront réalisés par le chantier naval de Sestri Ponente, près de Gênes, ainsi qu’un autre site de Fincantieri, celui de Valeggio sul Mincio (Vérone). Si besoin, d’autres chantiers du groupe seront mobilisés.

Artère essentielle reliant le port de Gênes et l’ensemble de la zone côtière à la France, le pont Morandi s’est pour mémoire effondré le 14 août 2018, faisant 43 morts et de nombreux blessés.

 

Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien