Défense
Satellites : La Grèce rejoint le programme HELIOS II

Actualité

Satellites : La Grèce rejoint le programme HELIOS II

Défense

Le Parlement grec a approuvé l'entrée de son pays dans le programme d'observation spatiale optique Hélios II, rejoignant ainsi ses partenaires allemand, belge, français, espagnol et italien. Le satellite militaire d'observation Hélios IIA, outil de renseignement d'origine image à très haute résolution, a été mis en orbite avec succès en décembre 2004 par le lanceur européen Ariane V. Il est prévu de lancer un second satellite de la famille Hélios II début 2009. L'accord de coopération annoncé hier soir prévoit la réalisation d'un centre principal implanté en Grèce permettant la programmation, la réception et l'analyse des images satellitaires. Dans l'attente de la mise en service opérationnel de ce centre, l'accord prévoit un accès au système Hélios II via le site français de Creil. Ainsi, la Grèce, pourra, dès l'approbation de son Parlement, disposer d'une première capacité de renseignement.
Construit sous maîtrise d'oeuvre d'EADS, Hélios IIA dispose d'une précision très fine, de l'ordre de quelques dizaines de centimètres. Le programme Helios a débuté en 1995 avec le lancement de Helios-I A, suivi de Helios-I B en 1999. Ces deux satellites ont fournis des dizaines de milliers de prises de vues, notamment en ex-Yougoslavie, en Irak ou encore en Afghanistan, fournissant des renseignements très précieux dans la gestion des crises.