Défense
Sauvetage en mer : Projet d'achat de deux hélicoptères EC-225 pour la marine

Actualité

Sauvetage en mer : Projet d'achat de deux hélicoptères EC-225 pour la marine

Défense

Afin de suppléer les Super Frelon vieillissants, il avait été question, cette année, de louer des hélicoptères civils à long rayon d'action. Mais, rebondissement, après une étude globale, l'Etat-major des Armées aurait décidé l'acquisition de deux EC-225. C'est ce qu'ont révélé nos confrères du magazine Air & Cosmos, qui précisent que l'EMA a adressé cet été, à la Délégation Générale pour l'Armement, un courrier en vue de la commande de ces deux appareils civils. Le casse-tête est toujours le même. Les Super Frelon, seuls, ne sont plus en nombre suffisant pour assurer, en permanence, l'alerte opérationnelle et la formation des équipages. Ces machines doivent être remplacées par la version transport du NH90, mais le programme du nouvel hélicoptère est très en retard. Les premiers ne sont, aujourd'hui, pas attendus en flottilles avant la fin 2011. Impossible, pour les Super Frelon de la marine, d'attendre jusque là. Or, ces engins sont les seuls à pouvoir mener des opérations de sauvetage hauturier, avec un rayon d'action d'environ 150 nautiques. Fin 2008, afin de renforcer des effectifs devenus insuffisants pour tenir l'alerte opérationnelle, l'EMA a décidé de déployer à la pointe Bretagne (base de Lanvéoc Poulmic) des hélicoptères EC-725 Caracal de l'armée de l'Air, avec des équipages mixtes (marins et aviateurs). Ces machines très précieuses, servant habituellement aux forces spéciales, ont déjà réalisé plusieurs missions au large du Finistère. Seulement voilà, compte tenu de leur nombre également réduit dans les armées, on semble estimer en hauts lieux qu'elles seraient plus utiles ailleurs qu'à Lanvéoc. La situation est d'autant plus sensible que si les rares Super Frelon encore en service devraient passer l'hiver, il n'est pas certain qu'ils passent le cap du printemps 2010.

Hélicoptères EC-725 Caracal (© : EMA)
Hélicoptères EC-725 Caracal (© : EMA)

Suite à l'étude globale de capacité menée par l'EMA, le recours à des hélicoptères civils pour faire la jonction entre le Super Frelon et le NH90 aurait donc été retenu. L'hypothèse d'une location, un temps évoquée, serait écartée en raison de son coût jugé trop onéreux. En revanche, une possibilité d'achat de deux EC-225 neufs, initialement destinés à une compagnie offshore, est aujourd'hui possible, rapporte Air & Cosmos. Il suffirait, selon le magazine, de les « militariser » à minima, c'est-à-dire d'ajouter un treuil ou encore d'adapter les moyens de communication. Selon nos confrères, les deux EC-225 pourraient entrer en flotte début et mi-2010.
Alors que des questions se posent concernant les modalités du marché, il convient aussi de s'interroger sur l'avenir des EC-225, une fois les NH90 en service. On le sait, les marins voyaient d'un mauvais oeil l'acquisition d'un micro-parc de machines, solution coûteuse en matière d'entretien et de personnels. Mais on peut aussi imaginer qu'une fois la « transition Super Frelon » achevée, les appareils soient versés aux Armées et, après modernisation, intégrés au parc des Caracal.

Super Frelon (© : MARINE NATIONALE)
Super Frelon (© : MARINE NATIONALE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine