Défense
Scalp Naval : La cible réduite de 250 à 100 missiles ?

Actualité

Scalp Naval : La cible réduite de 250 à 100 missiles ?

Défense

Le nombre de missiles de croisière navals, dont la marine doit être doté, pourrait être réduit de 250 à 100 unités, a-t-on appris hier de source bien informée. Si la version devant équiper les sous-marins nucléaires d'attaque (50 missiles) devrait restée inchangée car jugée « prioritaire », la dotation pour les navires de surface pourrait être réduite des trois quarts. Ainsi, le ministère de la Défense n'envisagerait plus que 50 missiles, au lieu de 200, pour armer les Frégates Multi-Missions (FREMM). Certes, on pouvait s'attendre à une réduction de la commande de Scalp Naval en raison de la baisse du nombre de FREMM devant être construites (Les derniers chiffres évoquent 11 bâtiments, dont 2 antiaériens, au lieu des 17 initialement prévus). Toutefois, « 50 missiles, c'est vraiment très peu et, à raison de 16

MBDA | Toute l'actualité du missilier européen Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française