Défense
Scorpène brésiliens : La plateforme d’intégration des systèmes de combat inaugurée

Actualité

Scorpène brésiliens : La plateforme d’intégration des systèmes de combat inaugurée

Défense

DCNS vient d’inaugurer la plateforme d’intégration des systèmes de combat qui équiperont les futurs sous-marins brésiliens du type Scorpène. Cet outil dédié, installé sur un site de la Direction générale de l’armement (DGA) à Saint-Mandrier, permet de tester et d’éprouver à terre ces systèmes de traitement d’information très performants, qui permettent à l’équipage d’analyser l’environnement du sous-marin grâce à la compilation des informations perçues par les senseurs et de mettre en œuvre ses armes. « L’installation de cette solution innovante illustre la bonne avancée de la coopération liant DCNS et la Marine brésilienne autour de la conception et la réalisation de sous-marins dans le cadre d’un transfert de technologie. Les différents équipements constitutifs du système de combat des premiers sous-marins conventionnels de type Scorpène sont désormais assemblés sur cette plateforme à terre dans une configuration technique similaire à celle rencontrée à bord des sous-marins », explique DCNS.

 

 

Formation des marins brésiliens

 

 

Au cours des deux années qui viennent, les équipes du groupe naval français et de la marine brésilienne vont effectuer sur cette plateforme différents tests, afin d’éprouver en avance de phase le système de combat des futurs sous-marins et, ainsi, gagner un temps précieux sur les délais de construction et de mise au point des bâtiments. Dans le même temps, les militaires brésiliens pourront se former sur cet outil. « D’ici à la fin de l’année 2015, une vingtaine de Brésiliens seront formés dans les domaines de la conception et de l’intégration des systèmes de combat. Conformément aux accords de transfert de technologie, cette mise à disposition de savoir-faire permettra à la marine brésilienne de renforcer son expertise dans ces domaines de pointe ».

 

 

Vue du futur Scorpène brésilien (© : DCNS)

Vue du futur Scorpène brésilien (© : DCNS)

 

 

La tête de série en essais en 2016

 

 

Une fois les essais menés, les équipements qui composent le système de combat seront envoyés au Brésil où ils seront installés à bord du premier des quatre Scorpène commandés par le Brésil en 2009. La tête de série est actuellement en cours d’assemblage dans le nouveau chantier naval d’Itaguaí, près de Rio de Janeiro, qui a été conçu et est réalisé avec l’assistance technique de DCNS. Une fois achevé, le « S-BR 1 » doit débuter ses essais en mer en 2016, sa livraison étant prévue mi-2017. Les trois sous-marins suivants seront quant à eux livrés au rythme d’une unité tous les 18 mois, soit, normalement, début 2019, mi-2020 et début 2022.

 

Longs de 76 mètres pour un déplacement en plongée de plus de 2000 tonnes, ces bâtiments seront les plus gros de la famille Scorpène, qui a également été adoptée par le Chili (2 bâtiments), la Malaisie (2)  et l’Inde (6). L’augmentation de la taille permet notamment d’accroître les réserves en combustible et en vivres, afin de gagner en autonomie, condition impérative compte tenu de l’étendue des eaux brésiliennes. Armés par un équipage de 45 hommes, les S-BR disposeront de 6 tubes de 533mm permettant de mettre en œuvre 12 torpilles lourdes Black Shark et missiles antinavire Exocet SM 39.

Naval Group (ex-DCNS) Marine brésilienne