Marine Marchande
Scrubbers : LAB, filiale de CNIM, équipe Hapag-Lloyd
ABONNÉS

Actualité

Scrubbers : LAB, filiale de CNIM, équipe Hapag-Lloyd

Marine Marchande

L’armateur allemand Hapag Lloyd a commandé 10 scrubbers à LAB, la filiale lyonnaise du groupe CNIM. Ces systèmes DeepseaBlue Lab, fabriqués en composite, seront off line, c’est-à-dire qu’ils seront déportés, fonctionneront en boucle ouverte mais seront déjà prêts pour un fonctionnement en système hybride.

Les premières installations, qui concerneront 10 navires de la classe Hamburg (13.000 EVP) construits en 2014, interviendront en mars 2019 dans le chantier Beihei de Qingdao, en Chine. Les autres suivront, toujours en Chine, jusqu’en septembre 2020. « Nous avons la capacité à répondre en des temps records aux demandes de nos clients grâce à l'utilisation de la technologie composite pour la fabrication de nos tours de lavage », précise Anthony Jigorel, de LAB.

Grand spécialiste des lavages de fumées industrielles, LAB était entré de plein pied dans le marché du retrofit marin en 2017 avec l’équipement de la flotte de Brittany Ferries. La technologie a depuis évolué. « LAB dépose entre 5 et 10 brevets par an en moyenne. Cette activité inventive permet d'anticiper les évolutions normatives et d'être en mesure d'apporter des réponses à nos clients bien avant l'application des nouvelles directives. Il y a donc des évolutions technologiques entre les projets BAI et Hapag Lloyd. Les axes de travail principaux concernent le poids et la compacité des équipements. Sur ce point l'économie de poids est de l'ordre de 15% ».

Depuis la commande de Brittany Ferries, LAB a également remporté un marché pour équiper trois paquebots de MSC, ainsi que six autres porte-conteneurs pour « un acteur majeur du transport international ». « Nous discutons actuellement avec de nombreux armateurs, managers de flotte, opérateurs de navires et encore intégrateurs. La demande pour ce type d'équipement est grandissante. LAB a déjà intégré ses équipements sur des ferries et des paquebots et les contrats actuels sont orientés navires de charges. Ayant la capacité a designer nos équipements au plus proche du besoin de nos clients, nous pouvons répondre à tous types de clients pour tout type de navire », explique Anthony Jigorel.

 

 

Propulsion - motorisation